Produits terminés #24 : Décembre 2017

Je suis ravie de vous retrouver en ce début d’année, j’ai quelque peu délaissé le blog avant les fêtes. Le tumulte du travail m’a un peu empêché de dégager du temps pour écrire. Et comme je tiens à fournir des articles de qualité, cela demande un peu de temps.

Tout d’abord, je vous souhaite une belle et heureuse année 2018, que  santé, joie, bonheur et surprises fassent partie de votre quotidien.

Voici mes produits terminés du mois de décembre. Vous retrouverez toujours les indicateurs + et – pour retracer facilement les points positifs et négatifs des produits que je présente.

Il y a toujours les mentions : je rachèterai, je rachèterai peut-être ou je ne rachèterai pas.

Vous verrez que je fais la différence entre les verbes « acheter » et « racheter ». J’utilise toujours le verbe « acheter » quand j’ai reçu le produit et « racheter » quand je l’ai acheté.

Je vous mets à chaque produit son nom exact, comme ça, vous le retrouverez facilement sur internet. Bonne lecture !

Arcaya – Eye Repair Ampoule et Hyaluronic Plus Ampoule : je n’achèterai pas

+ petit prix, s’emportent facilement

– emballage en verre, formulations médiocres

 

Étonnée de prime abord de découvrir un packaging sous forme d’ampoule, je me suis rapidement aperçue que ce n’était pas très pratique. Le but recherché par la marque est d’inspirer la confiance en faisant l’allusion à un médicament et non un cosmétique.

Avec une ampoule médicale, soit vous en rompez les 2 extrémités et le liquide s’écoule facilement. Soit vous récupérez le liquide à l’aide d’une seringue. Il y a déjà un risque évident de se couper lors de l’ouverture de l’ampoule. Ensuite, il faut la secouer dans votre main pour en sortir le liquide et là, le risque de se blesser est réellement présent. En plus, il est impossible d’utiliser toute l’ampoule en une fois. Il faut donc l’entreposer quelque part ouvert. Je suis persuadée qu’une ampoule en verre pour un cosmétique est une énorme erreur.

Je trouve que la texture est beaucoup trop liquide. Je veux bien un sérum avec une texture légère mais je ne suis pas une adepte des sérums liquides comme de l’eau. Quant aux compositions, elles sont médiocres. Dans la liste des ingrédients, des PEG, de l’alcool, du phénoxyéthanol, des colorants, du parfum allergisant. Certes, on retrouve des peptides, en fin de la liste INCI bien évidemment et ceux-ci ne compensent pas à mon avis la longue liste des ingrédients douteux.

NIOD – Multi Molecular Hyaluronic Complex : je rachèterai peut-être

+ excellent rapport qualité/prix

 

NIOD est une marque du groupe DECIEM. Je crois que je pourrai m’arrêter là. J’adore DECIEM. Pour moi, tous leurs produits sont excellents. DECIEM, c’est plus j’essaye, plus j’aime. Je suis carrément fan. Hylamide et Chemistry Brand (anciennement Hand Chemistry) sont des marques que j’achète régulièrement dès que je vais en Angleterre ou sur leur site internet.

J’aime tout : les packagings, simples et classes- les textures et les galéniques, innovantes et réfléchies- les formules, pas 100% naturelles, mais riches en actifs- les fragrances, discrètes et subtiles.

NIOD est l’abréviation de « Non-Invasive Options in Dermal Science ». Pas besoin de traduction. On est face à des soins ressemblant à de la médecine esthétique. Ce sérum doté d’une pipette est un mélange subtil et complexe d’agents hydratants dérivés d’acide hyaluronique. Bien que sa formulation ne soit pas 100% naturelle, ce soin est sans alcool, sans eau, sans huile et sans silicone. L’odeur est quasiment inexistante, parfait si les fragrances intenses vous rebutent rapidement. Sa texture légèrement épaisse est plus intéressante qu’une texture totalement aqueuse. Je l’appliquais le matin comme sérum et le rachèterai volontiers ultérieurement pour ce même usage.

Il coûte 30€, ce qui est tout à fait correct compte-tenu de la qualité.

Evolve Organic Beauty – Hyaluronic Serum 200 : je ne rachèterai pas mais…

 

+ naturel

– galénique

 

Je l’ai acheté en même temps que le NIOD pour faire une comparaison. Lorsque j’ai entamé ce sérum, j’ai vu qu’il s’était solidifié, donc régulièrement je le passais sous l’eau tiède avant de l’utiliser et j’avais dû mal à le récupérer avec la pipette. Je trouvais cela un peu étrange, car dans ma salle de bain, les températures sont plutôt tropicales.

Il ressemble beaucoup au NIOD à la différence qu’il est 100% naturel. Sa formulation contient de l’eau de rose, de l’extrait d’aloès, de l’extrait de grenade et bien sûr de l’acide hyaluronique. A la fin du flacon, je voyais que je n’arrivais plus à le rendre liquide alors j’ai décidé de voir ce qui restait. En fait, il y avait une masse gélatineuse au milieu impossible à liquéfier, très charmant. Le fait que ce soin ait précipité au fond du flacon ne me donne pas trop envie de le racheter en taille normale, celle-ci étant de 10ml. Bien qu’il soit de qualité, donc peut-être je retenterai l’expérience. Texture, odeur et prix, sont tout à fait similaires au NIOD présenté ci-dessus.

Aésop – Fabulous Face Oil : je rachèterai peut-être

+ odeur divine

– léger film gras

 

J’ai utilisé cette huile pendant au moins 2 ans, mais comme sa formulation ne contient pas d’eau, elle s’est bien conservée. Je ne suis pas forcément fan d’Aésop, mais j’apprécie leurs soins 100% naturel. L’achat de cette huile fut totalement dirigé par mon odorat. Quand j’avais lu sur l’étiquette, baies de genièvre, ylang-ylang et pétales de jasmin, je m’étais tout de suite dit que ce soin était fait pour moi. Et je ne me suis pas trompée. L’odeur est envoûtante et divine. Si vous aimez le jasmin et l’ylang-ylang c’est un must absolu.

Bien que ma peau en aurait besoin, je ne suis pas très friande des huiles, car je n’aime pas le film gras qu’elles laissent parfois sur la peau. Avec la rude météo suisse, ma peau est en réelle demande. A ce moment-là, je me laisse tenter par une huile.

Bien que grasse, je la mettais la nuit sous ma crème de nuit et son effet gras ne posait pas de problème, l’odeur compensant largement ce petit point négatif.

Vichy – LiftActiv – Cure anti-oxydante & anti fatigue : je ne l’ai même pas terminé, et il passera à la poubelle

 

– formule riche en alcool

 

A sa sortie, ce soin m’a rappelé un sérum que Vichy avait sorti il y a 10 ans dans leur gamme Antiox. Niveau packaging, la pipette, ajoutée au flacon au moment de l’ouverture, permet de délivrer une dose précise du produit. Sa texture est très liquide, ce qui ne pose pas de problème puisque ce n’est pas un sérum, mais un concentré qui doit s’appliquer en 1er.

L’odeur m’a réellement dérangée dès la 1ère application. Je me suis dit que cela sentait fort l’alcool et je ne me suis pas trompée. Cet ingrédient se trouve en 3ème position après l’eau et la vitamine C contenue à 15%. La composition est assez simple, mais contient des actifs en haute concentration. Le seul hic, c’est que je n’ai ni envie d’appliquer un soin qui sent mauvais et ni qui contient beaucoup d’alcool. Bref, Vichy n’arrive pas à me convaincre avec ce nouveau soin qui va passer à la trappe après quelques jours d’utilisation.

Charlotte Tilbury – Charlotte’s Magic Cream : j’achèterai peut-être

+ texture agréable

– prix trop élevé

 

J’ai utilisé ce mini pot avec plaisir. Cette crème a quasiment une texture riche, elle est très onctueuse et parfaite pour les journées fraîches. Son odeur florale reste discrète. Le seul hic, c’est son prix, 100 CHF le pot de 50ml. Je trouve cela vraiment cher pour une crème dont la formulation comporte de nombreux ingrédients synthétiques et dont les actifs se trouvent en fin de liste INCI. Cela m’étonnerait que j’investisse.

Nuxe – Nuxuriance Ultra – Masque roll-on repulpant : je n’achèterai pas

 

+ odeur et texture agréable

– roll-on inutile, effets non visibles

 

Je vous avais déjà parlé, ICI, de ce soin quand je l’avais reçu, voici maintenant mon avis après de longs mois d’utilisation.

Dans cette gamme destinée aux peaux matures, ce soin est le seul de la gamme qui peut être appliqué pour toutes les peaux qui recherchent de l’éclat. Les peaux exigeantes le laisseront poser toute la nuit. Déjà, je ne suis pas vraiment convaincue de ces soins qui font partie d’une gamme très ciblée mais qui peuvent tout de même convenir au grand nombre. Je n’y vois qu’un argument marketing supplémentaire permettant de vendre le soin.

L’odeur est divine, il faut admettre que Nuxe porte une grande importance à l’odeur de ses soins. Parfois, je leur reproche des fragrances un peu écœurantes mais ce n’est pas le cas ici. Elle est florale, subtile et délicate grâce à de la fleur d’oranger, de la framboise et du bois de santal.

L’embout roll-on est à mon avis totalement inutile. Il n’est pas plus évident d’étaler le soin uniformément grâce à cette roulette et surtout, pour des raisons d’hygiène évidente, il est nécessaire de la rincer après chaque utilisation, donc on gaspille un peu de produit. Le seul avantage est que le métal procure une sensation de fraîcheur lors de l’application.

Une peau nette et fraîche après utilisation, mais pas d’effets extraordinaires. Je reste sur ma première impression datant de plus d’un an : ce n’est pas un mauvais soin, mais il m’en faut plus pour que j’achète un tel produit.

PeterThomasRoth- Masque noir purifiant : je rachèterai peut-être

 

+ peau nettoyée

– peau rouge

Pour être honnête, mes sentiments sont un peu mitigés sur ce soin. D’un côté, ce masque est super efficace, la peau est vraiment nettoyée même après 5 minutes de pose et elle ne souffre pas de dessèchement. Pour ceux qui ne connaissent pas cette marque américaine, celle-ci était en vente dans les Sephora en Suisse lors de leur arrivée. Puis rapidement, elle disparue des rayons. La marque comprend des masques au concombre et à la citrouille dont les fragrances très particulières, m’ont toujours fait laisser les produits sur l’étagère.

J’avais acheté celui-ci sous conseils de la vendeuse à la place de racheter le Glam Glow.

En fait, je suis sceptique, car je devais absolument rincer le soin après 5 minutes au risque de rester rouge pendant une heure. Et ma peau n’est pas sensible. Donc, je veux un soin efficace, mais je ne suis pas certaine que c’est bon pour ma peau de réagir si fortement après un soin.

Quant à la texture, elle est épaisse et s’étale parfaitement. L’odeur est fraîche et très agréable. Ce masque ne sèche pas comme le Glam Glow. Sa contenance de 150ml lui permet d’être également bien moins onéreux que le Glam Glow.

Si votre peau n’est pas sensible, ce soin est un excellent masque noir détoxifiant.

Starskin – Detoxing Sea Kelp Leaf Face Mask : je ne rachèterai pas

– odeur d’algues, aucun effet

 

Avec ce masque acheté à Selfridge’s à Londres, j’ai vraiment l’impression d’avoir gaspillé 15CHF. J’ai vraiment détesté son odeur qui m’a rappelé une salade d’algues. Son découpage en 2 parties en facilite son application, mais son épaisseur et sa faible élasticité rende son application difficile autour des ailes du nez. De plus, son efficacité était très médiocre, pas de miracle à l’horizon.

Yuma Molke – Bain moussant : je rachèterai peut-être

+ mousse bien, formulation douce

 

Je ne prends pas souvent des bains, voilà pourquoi il m’a fallu quasiment 1 an pour terminer cet emballage. Mais quand j’en prends un, je veux qu’il y ait de la mousse partout. Une composition simple riche en petit lait et avec une base lavante douce. Un soin Suisse que je pourrai très bien racheter ultérieurement.

Molton Brown – Fiery Pink Pepper Pampering Body Polisher : je rachèterai peut-être

+ gommage efficace, composition presque naturelle

– cher

 

J’avais acheté ce soin en petit format, car je trouve les produits Molton Brown outrageusement chers. Je me rends compte qu’il ne faudrait pas approcher cette marque. Le problème, c’est toute la contradiction qui entoure ces soins. En effet, mon esprit rationnel est mis à rude épreuve quand j’entre dans une boutique Molton Brown. Car je dois avouer, il est difficile de résister aux fragrances qui sont très bien travaillées et à leurs packagings colorés, qui donnent des envies de collection. Quand je vois les gels douches, leurs bases lavantes composées de sodium laureth sulfate, je me dis que ces produits ne sont pas plus luxueux qu’un gel douche de supermarché, d’où mon tiraillement. En fait quand j’achète du Molton Brown, je sais que cette marque ne vaut pas son prix, mais je n’arrive pas à résister. J’ai l’impression d’avoir 5 ans et de me cacher d’une bêtise.

Bref, je suis faible. Ce gommage était très agréable à utiliser, car il s’étalait facilement grâce à une texture riche en beurre de karité. Ses grains obtenus à partir de bambou le rendaient efficace. Son odeur était épicée et revigorante, parfaite pour un gommage. Sa composition n’est de loin pas si mauvaise.

J’espère que vous comprendrez mon désarroi, pas facile la vie de beauty addict !

Marc Jacobs – Velvet Noir Major Volume Mascara 5.0g : j’ai 2 grands mascaras en réserve

 

+ produit fabuleux, en mini format

 

Ce petit modèle me fut offert dans un Sephora lors de l’achat de produits Marc Jacobs. Lors de ma dernière visite sephoraènne, j’ai remarqué que Marc Jacobs vend désormais ce mini modèle, ce que je trouve très intéressant pour les femmes qui mettent peu de mascara. Ces femmes qui se maquillent peu, achètent souvent un mascara peu onéreux, car elles n’ont pas envie d’investir dans un produit qui va sécher avant qu’elles n’aient eu le temps de le terminer. Pas forcément évident de trouver le bon mascara au petit prix. Parfois ces petits mascaras sont offerts dans des coffrets de maquillage. Je pense que Marc Jacobs offre une bonne alternative. Maintenant, plus d’excuses, on peut investir dans un excellent mascara en mini format.

Bite Beauty – Masque Lèvres à l’Agave : j’en ai en réserve

+ texture ultra riche

 

A mon grand désespoir, ce baume n’est disponible que dans les Sephora d’Amérique du Nord ou dans leur boutique new-yorkaise. Si vous vous rendez dans ce continent, c’est le soin à ramener malgré son prix relativement élevé de 29 CHF (26$) environ. En effet, ce baume riche que je mets tous les soirs, me permet de conserver des lèvres lisses malgré les températures glaciales. Je l’ai découvert par hasard en flânant dans un Sephora à New York à la recherche de marques que je ne connaissais pas et depuis 2011, je ne peux plus m’en passer.

PhytoSuisse Prélude – Winter Complex : j’achèterai peut-être

+ naturel, suisse, soigne

 

Je vous ai déjà parlé de ce soin (mon avis à relire ici) et de la marque PhytoSuisse (mon avis relire ici). Cette marque destinée aux enfants à la peau atopique et très sensible est Suisse et naturelle. Les soins sont de qualité. Ce soin d’en déroge pas à cette règle, c’est une huile que l’on peut mélanger à une crème ou appliquer sous une crème pour soigner et protéger la peau. J’en mettais le soir sur mes mains pour les protéger. Je ne suis pas vraiment dans la cible, mais j’aime utiliser ces produits, car ils soignent vraiment la peau.

Vous connaissez ces produits ?

Qu’aimeriez-vous tester ?

J’espère que vous avez aimé cet article. Vous pouvez le partager sur les réseaux sociaux et/ou laisser un commentaire. Vous pouvez également vous inscrire à la newsletter sur la page d’accueil et recevoir un e-mail lorsque je publie un nouvel article. Je vous dis à très vite.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Share This: