Je vous dis tout sur #1 : les soins solaires

Depuis l’arrivée de cette météo estivale, nous vendons un grand nombre de solaires à la pharmacie. Mais, souvent, les mêmes questions et conseils reviennent sans cesse. Et là je me suis dit, les gens se protègent du soleil, c’est bien. Mais que faire pour améliorer les connaissances du grand public à ce sujet ?

Ben écrire un article entièrement consacré à ce sujet…quelle bonne idée ! Récemment, je vous avais déjà parlé dans un article des dernières innovations solaires de La Roche-Posay. Dans cet article orienté produits, je vous avais donné quelques idées sur le bon comportement face au soleil, mais je ne m’étais pas étalée sur le sujet.

Souvent les articles parlant de soins solaires rabâchent sans cesse les même propos face à l’exposition au soleil et restent trop généraux et superficiels. Donc, il est temps de vous expliquer simplement quelques points essentiels pour bien se protéger cet été. Et je ne suis pas seule, rien ne vaut un expert en cosmétique pour soutenir mes propos. J’ai fait appel à un bloguer biochimiste et cosmétologiste Alex Rio et oui rien que ça. Son aide fut précieuse pour l’écriture et la relecture de cet article. C’est tellement agréable de trouver quelqu’un qui parle le même langage. Je vous invite à vous rendre sur son blog pour découvrir son univers beauté, nature et scientifique.

 Voici mes produits solaires visage pour les vacances

Le soleil est bénéfique, mais…

Tout le monde sera d’accord si je dis que le soleil est synonyme de plaisir et de bonne humeur. Rappelez-vous votre baisse de moral quand le 1er juillet, il faisait à peine 16°C le matin, inhumain !

Le soleil est nécessaire à la vie sur la planète. Donc sans soleil pas de vie. Pas de photosynthèse pour les plantes, pas de libération de vitamine D dans notre peau. Ses effets bénéfiques sont indéniables, mais il est essentiel de garder à l’esprit que le soleil provoque des effets néfastes sur notre santé, comme des cancers de la peau et son vieillissement prématuré. Notre peau doit être protégée à tout moment de la vie et particulièrement chez les jeunes enfants.

 

Beaucoup de gens me sortent souvent cet argument bancal, mais avant le soleil était moins puissant, donc on n’avait pas besoin de crème solaire.

Le soleil devient plus puissant, je ne savais pas, intéressant comme théorie ! Le soleil je vous rassure, envoie les mêmes rayons depuis la création du système solaire. Certes, le réchauffement climatique est présent, mais c’est pas cela qui change grand-chose. Il y a des facteurs qui se sont modifiés comme la protection de la Terre et la destruction partielle de la couche d’ozone sur certaines zones du globe. Mais c’est surtout notre comportement face au soleil qui s’est modifié et pour comprendre cela, il est nécessaire de faire un petit voyage au début du siècle passé.

Un peu de culture, ça va pas nous tuer

Pour comprendre notre relation avec le soleil en Europe, il faut remonter aux années 30 avec les “premiers produits solaires” de Nivea ou Jean Patou avec son Huile de Chaldée qui contient le PABA (l’acide para-aminobenzoïque) au fort potentiel allergisant, désormais totalement interdit en cosmétique.

Elle était pas osée cette publicité ? Ouh shocking, une épaule !

A l’époque, le teint de porcelaine était la norme chez les consommatrices. (Il est toujours de mise chez les femmes asiatiques qui font tout pour ne pas bronzer, ombrelle, gants, crème solaire). Cette mode va être délaissée et évoluer de plus en plus vers la recherche d’une couleur brune sur le visage mais aussi sur le corps. Cette relation au soleil va participer véritablement à l’émancipation de la femme. C’est un aspect très positif du soleil qui va contribuer à changer le rôle social et les droits des femme dans nos sociétés ! Donc Mesdames, merci au soleil 😉 !

Cette époque, « Bronzé à tout prix », va perpertuer dès le début des congés payés et atteindre son paroxisme dans les années 80-90 où la peau bronzée était associée à la beauté, à la réussite sociale et professionnelle. De toute façon, les années 80, c’était l’époque de tous les dangers, tout le monde fumait dans les lieux fermés, enfants présents bien sûr, on bronzait sans crème solaire ou éventuellement on mettait de la graisse à traire, etc.

Faut-il modifier son comportement au soleil ?

Oui, la graisse à traire n’est pas une protection solaire ! Et comme la Suisse est le pays n°1 des cancers de la peau en Europe, je pense qu’il y a encore du pain sur la planche.

Grâce à de nombreuses campagnes de santé publique et au travail des industriels de la cosmetique, l’exposition au soleil evolue vers la notion de modération. Nous sommes également influencées par l’Asie où la tendance est toujours au teint naturel sans bronzage. Le bronzage excessif n’est plus vraiment considéré comme un gage de bonne santé. On s’est souvent moqué de moi, car je ne bronzais pas du visage, mais je préfère protéger ma peau TOUTE l’année et avoir moins de rides, moins de taches, quitte à rester blanche.

Ah bon il y a différents rayons UVs ?

Déjà je vais vous parler un peu UVs, ces fameux rayons solaires dont il faut ABSOLUMENT se protéger. La lumière visible nous provenant du soleil (j’espère que là, je ne vous apprends rien) est composée de plusieurs rayons aux longueurs d’onde différentes :

50 % de lumière visible : vision de jour (la nuit, il n’y en a pas, logique !)

40 % d’infra-rouge : chaleur

10 % UVs, dont UV A, UV B et UV C

Voyez que ces UVs ne sont pas présents en grande quantité, pourtant ils sont très néfastes.

UV

A

B C
Coup de soleil Extrêmement dangereux
Vieillissement prématuré de la peau Bronzage durable

Brûlures

Epaississement de la peau

 

N’atteignent pas la surface de la Terre, sont retenus par la couche d’ozone. Si y a pas de couche d’ozone ? Ben c’est le carnage. Elle se sera complètement reformée d’ici 2050, ouf.

Provoquent tous le cancer, la bonne nouvelle !

Pour résumé, les UV C ne se retrouvent pas sur notre peau. Donc il faut encore se protéger des UV A et B. Ces UVs sont de plusieurs types et sans entrer dans les détails, afin d’avoir une excellente protection, il est essentiel d’utiliser un soin protégeant des UV longs et courts. C’est généralement mentionné sur les soins, comme par exemple lorsque le sigle UV A est entouré d’un cercle. Maintenant vous êtes prévenue.

Si vous voulez comprendre comment notre peau se protège naturellement (bien que de manière limitée) contre le soleil, je vous invite à lire l’article qu’Alex avait écrit sur son blog à ce sujet.

Les UVs sont-ils les mêmes partout en tout temps ?

La réponse est simple : NON. L’intensité des rayons UVs est quantifiée grâce à l’index UV, une échelle allant de 1 à 12 que l’on retrouve sur les sites météorologique. En été par exemple, au bord du lac, l’index UV est de 10. En montagne, il est de 12.

Plusieurs facteurs influencent l’intensité des UVs :

  • L’horaire, entre 11h et 15h, le soleil est à son zénith
  • La réflexion, les surfaces comme la neige, l’eau et le sable reflètent les rayons lumineux
  • La situation sur le globe, plus on est proche de l’équateur, plus les rayons arrivent de manière verticale sur la Terre, idem pour l’altitude
  • La saison comme l’été
  • Les nuages, attention aux nuages blancs qui augmentent la réverbération et donc la puissance des UVs

Dans ma crème de jour, il y a un SPF 30, je suis protégée, non ?

Les SPF dans les crèmes de jour sont une aberration. C’est un argument marketing qui n’a aucune utilité. En voici les raisons :

  • Un filtre chimique est stable entre 20 minutes et 2 heures. Temps après lequel il faudra réappliquer de la crème solaire. Ah, vous n’en mettez qu’une fois par jour ?!?
  • Le filtre solaire prend de la place dans la formule de la crème. Cela coûte nettement moins cher que des actifs, c’est comme l’air dans les glaces.
  • Pour vous donner un exemple, acheter une crème de jour avec un filtre SPF, c’est un peu comme dire que la glace (et oui il fait chaud !) stracciatella est une glace au chocolat. Non, il y a des pépites de chocolat, mais ce goût n’est pas très présent…vous saisissez la nuance.

Pour résumé, on laisse les crèmes de jour avec des SPF sur les étagères et on applique une protection solaire sur sa crème si on souhaite se protéger de manière optimale.

Une crème solaire antitache ?

Encore un argument marketing irrecevable. TOUTES les crèmes solaires sont d’office des soins antitaches. Logique, puisqu’elles protègent de l’hyperpigmentation due aux méfaits du soleil. On vous aurait menti ? Non pas vraiment, mais on vous fait croire des choses qui sont incontestables. Tous les fabricants pourraient apposer cette mention sur leurs produits. Alors, les marques me diraient, mais non, dans mon produit, il y a l’ingrédient X qui permet d’unifier le bronzage et de limiter un travail excessif de la mélanine. Oui peut-être mais cet ajout ne rend pas le soin miraculeux pour autant.

Ma crème solaire est enrichie en antioxydants, est-elle meilleure qu’une autre ?

Les antioxydants sont des substances qui permettent de lutter contre la libération des radicaux libres. Je vous parle chinois, c’est normal. Lorsqu’on expose notre peau au soleil, celle-ci libère des substances appelées radicaux libres qui peuvent endommager l’ADN de nos cellules. Notre corps possède différents mécanismes pour empêcher les méfaits provoqués par ces radicaux libres. De nombreuses substances comme les vitamines C, E, le β-carotène, le sélénium, le resvératrol (contenu dans le vin rouge et dans les soins Caudalie), etc. sont connues pour leur rôle d’antioxydant.

Ces antioxydants ne peuvent pas remplacer une crème solaire, mais peuvent en améliorer les effets. Certaines marques, les mêmes qui mentionnent « antitache », pour qui le bronzage est encore de rigueur, ajoute des antioxydants à leurs produits solaires afin d’obtenir un produit permettant de bronzer en se protégeant. Sachez que ce sont surtout les UV A qui produisent des radicaux libres, donc ces antioxydants ne protègent pas des coups de soleil. Ils sont plutôt bénéfiques pour limiter le vieillissement cutané dû au soleil.

Les innovations WetSkin, anti-sable, brume ?

La crème solaire est un soin que de nombreuses personnes n’appliquent pas forcément avec plaisir. Je pense surtout aux hommes qui n’utilisent jamais de cosmétiques. Les industriels l’ont bien compris et s’efforcent de rendre l’utilisation des soins solaires agréable autant que faire se peut (ah depuis le temps que je voulais placer cette expression datant du 15ème siècle #ringarde).

Donc La Roche-Posay a sorti une crème que l’on peut appliquer sur peau sèche ou mouillée et une brume que l’on peut appliquer par-dessus le maquillage sans devoir étaler le produit.Vichy a sorti aussi une version anti-sable. Pour avoir fait des essais à la pharmacie, je pense que c’est la version qui m’a le moins convaincue. En tout cas, l’industrie cosmétique n’est pas en manque d’idée pour que nous nous badigeonnions tout l’été de crème solaire.

Je pense qu’il est important de bien choisir sa forme galénique afin d’utiliser son soin avec plaisir et non avec réticence, le but étant que le produit ne reste pas dans l’armoire.

Quelle est la différence entre un filtre minéral et chimique ?

Filtre minéral ou physique Filtre chimique
Dioxyde de titane, oxyde de zinc Mexoryl, Tinosorb, Octocrylène, Cinnamates
Ne pénètre pas dans la peau, reflète les UVs Pénètre dans la peau, absorbe les UVs
Poudre blanche, insoluble dans l’eau Poudre lipophile
Laisse des traces blanches Ne laisse pas de traces blanches
Pénètre dans l’organisme, si utilisé sous forme de nanoparticules donc potentiellement toxique, mention obligatoire par le fabricant dans la liste des ingrédients INCI : [nano] Potentiellement toxique, de nombreux filtres ont été interdits.

Quand on lit ce tableau, le plus simple au niveau sanitaire serait d’interdire les filtres chimiques et de ne commercialiser que des soins contenant des filtres minéraux. En effet, les filtres minéraux semblent nettement moins nocifs que les chimiques. Le problème est que ces filtres minéraux sont très difficiles à dompter et rendent les soins épais et blancs, très blancs.

Certaines marques arrivent tout de même à contourner ce problème et proposent des soins avec des filtres minéraux dont l’effet est moins blanc : (liste non exhaustive)

Avène Fluide Minéral SPF 50+ (existe en version teintée, avec une jolie teinte), Lubex anti-age UV50 mineral, Skinceuticals Mineral Radiance UV Defense SPF 50, Kiehl’s Ultra Light UV Defense Mineral SPF 50.

De plus, ces filtres minéraux (surtout le dioxyde de titane) sont pointés du doigt par la législation. En effet, ils sont suspectés d’avoir des influences négatives sur le système immunitaire et d’être aussi néfastes pour les opérateurs qui respirent ces nanoparticules pendant la production. Et rappelez-vous, un produit contenant un filtre minéral ne signifie pas qu’il est 100 % naturel. C’est le cas des soins de dermo-cosmétiques traditionnels et des produits mentionnés plus hauts.

Cela amène ma prochaine question.

Quel soin choisir ?

 

C’est bien joli de vouloir absolument du naturel, mais hormis les soins cités précédemment, les soins corps minéraux sont souvent atrocement épais. Donc, ma règle est simple.

Pour ma protection solaire quotidienne (toute l’année, je suis folle, vous le savez), j’utilise un filtre minéral avec le Lubex anti-age UV50 mineral et lorsque je vais au soleil (plage, randonnée, etc.), comme cela reste occasionnel, j’utilise des filtres chimiques. Même si ces filtres solaires qu’ils soient chimiques ou minéraux peuvent être potentiellement toxiques, il vaut mieux se protéger que de risquer un cancer de la peau. Vaut mieux prévenir que guérir, je ne le dirai jamais assez.

Quelle est la différence entre une crème solaire enfant et adulte ?

Des filtres minéraux se retrouvent parfois en plus grande proportion dans les solaires enfants. 2 règles sont simples : les soins sont plus hydratants et/ou nourrissants et sont plus résistants à l’eau. En effet, les enfants ont une peau qui se dessèche plus rapidement et normalement, ils jouent plus dans l’eau et/ou dans le sable qu’un adulte. Les adultes peuvent bien sûr utiliser une crème solaire destinée aux enfants.

J’ai oublié ma crème solaire enfant, puis-je appliquer une crème solaire adulte à mon enfant de 2 ans ?

Mais j’espère bien que oui ! Sinon, je lance le #ParentsIndignes. Oublier la crème enfant…personne n’est parfait. Et j’aimerais bien savoir à qui cela n’est jamais arrivé, mais ne pas appliquer de crème, là c’est non-assistance à peau en danger !

Vous rigolez peut-être, mais j’ai tout de même une cliente qui m’a avoué que sa fille de 4 ans avait fait une insolation. En fait, le #ParentsIndignes existe déjà ?!?

Mes petites astuces pour s’exposer de manière intelligente

  • Eviter absolument l’exposition entre 11h et 15h.
  • Se protéger avec un SPF 30 minimum, mais le mieux est d’utiliser un SPF 50.
  • Appliquer suffisamment de crème, 20 à 30ml/jour, donc le tube de 300ml ne suffira pas pour toute la famille pendant 15 jours !
  • Réappliquer souvent de la crème, surtout après baignades, sports et activités dans le sable. Quand je vais à la plage, c’est quasiment toutes les heures. Daylong, voici bien une marque qui vend du rêve et…des mensonges, on ne peut pas appliquer une crème solaire qu’une seule fois par jour…à moins de rester à l’intérieur ! Le nom faisant allusion à 1 application/jour, trompe le consommateur.
  • On n’expose pas les enfants de moins de 1 an. Ces recommandations sont valables pour les enfants jusqu’à 3 ans, mais à part si on les attache à un arbre, pas si simple. On essaie de les garder à l’ombre, de leur mettre un chapeau, des lunettes, des habits UVs.
  • S’hydrater correctement, surtout en cas de coups de soleil. Mais ça, vous n’en aurez pas.

Je m’associe avec Lubex anti-age et vous propose de gagner 1 des 3 Lubex anti-age UV50 Mineral mis en jeu.

 

Conditions de participation

 

Merci de les lire et de les respecter ! 

Pour tenter de gagner 1 soin Lubex anti-age UV50 Mineral mis en jeu, vous devez :

  1. Vous inscrire à ma newsletter. J’envoie un email lorsque je publie un nouvel article (1 à 2 fois par semaine). Pas besoin de mentionner votre email, je le vois automatiquement.
  2. Répondre aux 2 questions suivantes et envoyer vos réponses en commentaire sous l’article.

– Quelle est le titre du dernier article sur le blog d’Alex ?

– Quel est le nom du produit Lubex anti-age auquel j’ai consacré l’article le plus récent sur mon blog ?

Je validerai tous les commentaires à la clôture du concours. Vous me connaissez, je ne vais pas vous donner les réponses. Je ne peux empêcher mon côté prof’ de refaire surface !

Ce n’est pas obligatoire, mais si vous aimez ma page Facebook ou me suivez sur Instagram, ainsi que la page Facebook ou le compte Instagram d’Alex ou que vous partagez la publication du concours, cela vous offrira une ou plusieurs chances supplémentaires ! N’oubliez pas de me taguer dans vos partages Facebook ou Instagram !

Il faut être majeur(e) pour participer à ce concours.

Ce concours est ouvert à la Suisse uniquement jusqu’au dimanche 16 juillet minuit.

Vous aimez cette nouvelle série « Je vous dis tout sur » ?

Vous en avez appris un peu plus sur les soins solaires ?

Bonne chance !

J’espère que vous avez aimé cet article. Vous pouvez le partager sur les réseaux sociaux et/ou laisser un commentaire. Vous pouvez également vous inscrire à la newsletter sur la page d’accueil et recevoir un e-mail lorsque je publie un nouvel article. Je vous dis à très vite.

Je remercie chaleureusement Alexandre d’AlexRioLab pour ses connaissances et son aide si précieuse ainsi qu’Angélique pour l’organisation de ce concours.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Share This:

Produits terminés Visage #16 : Mai 2017

Bon ok, je suis en retard pour mon article ! Normalement, j’aurai dû publier cet article hier. Mais les journées ne font toujours que 24 heures et comme j’ai pas encore trouvé le moyen d’allonger le temps, voici enfin l’article sur mes produits terminés que vous attendiez avec impatience.

Ce mois, une tonne de produits vides s’est retrouvée dans mon sac de produits terminés, alors pour ne pas vous saouler avec un article de 3000 mots, je l’ai coupé en 2. Dans celui-ci, il y a mes produits terminés visage et dans quelques jours, vous aurez les produits corps.

Comme d’hab’, j’ai mis des mentions : je rachèterai, je rachèterai peut-être ou je ne rachèterai pas.

Vous verrez que j’ai fait la différence entre les verbes « acheter » et « racheter ». J’ai utilisé le verbe « acheter » quand j’ai reçu le produit et « racheter » quand je l’ai acheté.

Je vous ai mis à chaque produit son nom exact, comme ça, vous le retrouverez facilement sur internet. Bonne lecture !

Alpaderm – Eau Primordiale des Alpes : je n’achèterai pas

 

J’ai reçu cette dose d’essai dans une trousse découverte envoyée par la marque avant Mednat. Je ne connaissais pas cette marque Suisse et bio. Je trouvais donc intéressant d’utiliser rapidement les soins de cette trousse. Cette eau est nettoyante et démaquillante. Je l’ai utilisée le matin pour me rafraîchir le visage. En effet, elle était insuffisante contre mon maquillage intense.

Elle sent fortement la rose, et comme vous le savez, je ne suis pas fan de rose. De plus, elle pique si elle est appliquée en trop grande quantité sur les yeux, alors que mes yeux ne sont pas sensibles, allez comprendre.

Le packaging en verre est effectivement un idéal écologique et sans risque sanitaire. Mais j’ai toujours de la peine avec ce matériau lourd et devant être manipulé avec précaution. Si vous aimez la rose et que vous vous maquillez peu, vous apprécierez ce produit.

Payot – Eau micellaire express : je n’achèterai pas

J’ai reçu cette dose d’essai que j’ai utilisée durant mes vacances pour réveiller ma peau le matin. L’odeur est agréable, l’effet frais obtenu correspond à celui que j’attendais. En revanche, la composition est très médiocre, quasiment que des ingrédients synthétiques de piètre qualité. Des conservateurs comme du phénoxyéthanol et des colorants. Deux actifs naturels se retrouvant en fin de composition. Vu le prix, environ 16 €, je ne pourrai pas acheter un produit aussi mauvais. Surtout que je préfère utiliser un tonique plus doux qu’une eau micellaire.

Caudalie – Premier Cru : je n’achèterai pas

…et oui qui l’eut cru (#JeuDeMotsPourri). Cela doit vous étonner, car vous le savez j’aime j’adore Caudalie. Ce soin contient les 3 brevets des actifs de Caudalie : anti-tâches, anti-rides et fermeté. Il est donc très concentré en actifs. Des nacres permettent d’obtenir un effet illuminateur rapide. Je ne comprends pas le but de ce genre de soin vu que je me maquille par-dessus. Et ce n’est pas en appliquant uniquement ce soin que la zone du regard est unifiée. En revanche, ce soin est agréable à utiliser, son odeur est végétale et discrète comme la plupart des soins Caudalie.

Je n’achèterai pas ce soin, car je n’ai pas obtenu un « effet waouh ». En plus, sa texture est un peu trop riche à mon goût. Son prix est assez élevé 65CHF, 15ml, mais si vous êtes exigeante et que vous avez le budget pourquoi pas. En ce qui me concerne, je passe mon tour.

Patyka – Biokaliftin Contour des yeux éclat : je n’achèterai pas

J’avais très gentiment reçu ce soin de la part de SimplyBio où vous pouvez commander la marque Patyka. Bien que je ne le rachèterai pas, je l’ai tout de même utilisé jusqu’à la fin avec plaisir. L’odeur de ce soin est végétale et très agréable, elle est en aucun cas écœurante. En revanche, je n’ai pas changé d’avis concernant la galénique qui m’avait laissé septique dès la 1ère application. En effet, sur mon contour de l’œil, la crème ne pénètre pas totalement malgré un lissage prolongé et une faible quantité appliquée. J’ai déjà utilisé des soins contour des yeux qui pénètrent bien la peau tout en étant hydratant, donc c’est possible. Le soin est conservé dans un flacon pompe airless pour une utilisation optimale et très hygiénique.

À ce prix, 67 CHF 15ml, un soin se doit d’être parfait.

A ce moment précis de l’article, vous devez vous dire que je suis compliquée puisque rien ne me plaît. Ne perdez pas espoir.

Lubex anti-age serum : j’achèterai

 

J’avais consacré un article complet à ce produit que vous pouvez lire ici. J’ai aimé ce sérum grâce à sa texture onctueuse et consistante. En effet, le produit n’est pas très liquide, quand on le met sur la main, il ne coule pas. Il fond sur la peau de manière rapide. Quant à l’effet, difficile à dire, mais j’avais une belle peau après l’application.

Darphin – Lumière essentielle – Sérum Huile Illuminateur : je n’achèterai pas

 

J’étais très contente de recevoir cet échantillon, car Darphin est une marque qui m’attire depuis longtemps. Mais les prix sont élevés, pas évident d’acheter des soins à ce prix sans jamais ne les avoir testés.

La composition est très complexe et riche en actifs végétaux. L’odeur est très agréable, fraîche et fruitée. Une texture agréable consistante bien que quelque peu collante. En revanche, pas d’effet spectaculaire. Donc je ne suis pas persuadée que tout cela nécessite un prix si onéreux. 65 CHF pour ce sérum de 30ml.

Darphin – Lumière essentielle – Gel-crème Huile Illuminateur : je n’achèterai pas

Cette gelée possède le même parfum agréable que le sérum. De plus, sa texture fondante est parfaite pour la mi saison. Quant à son efficacité, j’émets les mêmes doutes que pour le sérum présenté plus haut.

Alpaderm – Crème nutritive : j’achèterai peut-être (pas de photo, sorry)

Cette crème bio est très agréable à appliquer et nourrit bien la peau. Une odeur de type agrume et végétale (lavande-camomille) est dominante. Elle peut écœurer si vous n’êtes pas habituée aux odeurs intenses. Je pourrai très bien acheter ce soin à la composition irréprochable.

Lierac – Magnificence Nuit : j’achèterai peut-être

Depuis peu, je vends les soins Lierac à la pharmacie. Cette marque relativement connue en France propose des soins de qualité aux actifs hautement concentrés dérivés de la cosmétique esthétique et du monde végétal. Ce mini de 15ml pot a duré 1 mois, donc un pot complet durerait plus de 3 mois. Les prix sont du milieu de gamme. La texture est un gel en baume. Je ne suis pas tellement fan de ce genre de texture indescriptible. Pour moi, soit on a un gel, soit un baume, mais on ne peut pas avoir les 2. Suis-je trop cartésienne ? Oui, sûrement. Malgré que je ne sois toujours pas convaincue par ces textures doublent, le pari est assez bien réussi, on a bien un baume gélifié. Le produit est assez riche, mais cela ne dérange pas puisque c’est un soin de nuit. Quant à l’odeur, elle est très agréable, bien que très puissante.

Très difficile de vous dire si un effet est présent, mais ma peau était confortable après utilisation. J’avais l’impression d’avoir bonne mine au réveil.

Bio Beauté by Nuxe – Masque Détox Vitaminé : je rachèterai

 

Je vous en ai déjà parlé plusieurs fois sur le blog, ici par exemple. J’aime ce masque en gel qui se transforme en huile, puis en lait quand on le rince. Hormis cette galénique très agréable, j’apprécie également son odeur d’orange, fraîche et fruitée. J’ai l’impression que ma peau fait le plein de vitamines quand je l’utilise. En 5 minutes, elle est propre et nette, comme dégrisée. Je fais ce masque quand j’ai pas trop le temps, l’avantage est que son effet détox remplace un gommage. Donc avec ce masque 2 en 1, je gagne du temps, tout en ayant une belle peau. Que veut le peuple !

Missha – Facial Black Sugar Scrub : je rachèterai peut-être

J’avais acheté ce soin au Japon, il y a très très longtemps, j’ai un peu honte. Mais je l’ai enfin terminé ! C’est pas que je ne l’aimais pas, c’est juste que je l’avais un peu oublié. Cette marque coréenne peut se trouver en Europe et en Suisse chez ebeautyandcare et Niasha.

Ce gommage était très efficace grâce à ses gros grains. Vous me connaissez, j’apprécie les gommages qui arrachent un peu. Il sentait bon le cacao. Pour toutes ces raisons, j’ai beaucoup aimé ce soin.

Payot – Démaquillant pour les yeux : je n’achèterai pas

J’ai terminé ce produit, car je n’aime pas gaspiller, mais honnêtement, je ne l’ai pas trouvé exceptionnel. En effet, il pique les yeux. D’habitude, mes yeux tolèrent tous les soins, car ils ne sont pas sensibles. Il ne démaquille pas suffisamment, il faut s’y reprendre à l’aide de beaucoup de produits pour obtenir un démaquillage complet. Alors bien sûr, cela démaquille en douceur, mais il ne faut pas être trop maquillée. Et même quand je mettais juste un petit coup de crayon, mes 25000 couches de mascara avaient du mal à être totalement éliminées. Donc, moi ces soins douceurs qui ne fonctionnent pas, ont le don de m’agacer, plus que de me satisfaire.

Je précise que je n’ai jamais tenté d’enlever un maquillage waterproof. Sinon, là, oh, je vous laisse imaginer mon niveau d’agacement.

Presque 30 CHF pour ce soin ne valent pas la peine d’être dépensé, je garde mon lait Nivea à moins de 5 CHF.

Zoé – Démaquillant doux pour le maquillage Waterproof : je rachèterai, j’en ai encore en réserve

Vous en avez marre que je vous le rabâche dans mes articles, mais c’est mon chouchou de tous les temps, même si je lui ai trouvé un défaut ! Et oui, je trouve que les 2 phases ne restent stables que quelques secondes et ce temps est insuffisant pour mouiller 2 cotons. Je serai tentée de tester celui de L’Alpage qui reste stable bien plus longtemps. A voir si je craque…

Elementary Herbology – Baume Nettoyant Visage : je ne rachèterai pas

J’ai acheté ce soin de cette marque anglaise, car il était 100% naturel. En plus, je m’étais dit que la formule riche en huiles végétales allait être parfaite pour ma peau durant l’hiver. Ce soin est un baume, donc la texture est très riche et onctueuse.

Le baume s’étale facilement, mais pour le rincer c’est une autre histoire. On est obligé d’utiliser la mousseline fournie, sinon c’est impossible à rincer tellement ce produit est gras. Vous allez me dire, mais en France, on utilise un gant pour se laver ! Les Anglaises utilisent également des carrés de tissu. Ici, c’est différent et moi je n’ai pas plus l’habitude d’utiliser un accessoire pour ma toilette. Je crois que j’ai un problème avec les gants de toilette, d’ailleurs. Docteur, ça se soigne ?

Quant à votre pauvre lavabo, il deviendra aussi gras que votre peau. Je ne rachèterai pas ce soin car je le trouve trop riche. L’odeur est aromatique, intense et agréable. Je pourrai très bien tenter un autre soin de la marque.

Voilà, vous êtes enfin arrivée à la fin de cet article, long mais nécessaire !!!!

Vous connaissez ces produits ?

Qu’avez-vous envie d’essayer ?

J’espère que vous avez aimé cet article. Vous pouvez le partager sur les réseaux sociaux et/ou laisser un commentaire. Vous pouvez également vous inscrire à la newsletter sur la page d’accueil et recevoir un e-mail lorsque je publie un nouvel article. Je vous dis à très vite.

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Share This:

Produits terminés #15 : Avril 2017

 

On est le 1er mai et comme certaines d’entre vous ont congé aujourd’hui, vous trouverez bien un petit moment pour lire cet article. Voici mes produits terminés de ce mois d’avril.

Comme chaque mois, de nombreux produits vides vont rejoindre la triste direction de la poubelle, mais avant, je vous donne mon ultime avis les concernant. Je remarque les articles de produits terminés ont beaucoup de succès. C’est normal, car ce type d’article vous montre réellement ce que j’utilise et ce presque, en temps réel !

J’ai mis des mentions : je rachèterai, je rachèterai peut-être ou je ne rachèterai pas.

Vous verrez que j’ai fait la différence entre les verbes « acheter » et « racheter ». J’ai utilisé le verbe « acheter » quand j’ai reçu le produit et « racheter » quand je l’ai acheté.

Je vous ai mis à chaque produit son nom exact, comme ça, vous le retrouverez facilement sur internet. Bonne lecture !

 

Lubex anti-age UV 50 mineral : j’achèterai (j’en avais un autre en réserve)

 

Ce produit est définitivement mon chouchou. Je vous en avais largement parlé dans un article ici.

Ce soin a de nombreux avantages :

son filtre solaire est minéral. Il permet une protection efficace et sans exposer sa peau à la toxicité ni aux intolérances que les filtres chimiques peuvent véhiculer sur le long terme.

malgré ce filtre minéral, sa texture est ultra fluide et pénètre rapidement sans laisser de film blanc et gras.

Son économie, ce flacon de 30ml ouvert en juillet 2016 a duré 9 mois. Son prix est relativement élevé, 45 CHF, mais c’est un point qui ne me pose pas de problème au vue de sa longévité.

J’utilise ce soin quotidiennement. J’en applique une petite quantité après ma crème de jour et avant mon maquillage. Ce petit rituel n’est valable que si je sors de chez moi évidemment. Je suis persuadée que l’oxydation des cellules provoquée par le soleil est responsable de 60% de nos rides. Donc bien sûr, cela empêche notre synthèse de vitamine D, dont nous sommes en insuffisance pour 50% d’entre nous. Perso, j’applique mon filtre solaire et je prends de la vitamine D de temps en temps.

Molton Brown – Gel douche Orange & Bergamot : je rachèterai peut-être

 

J’avais pris ce petit emballage lors de mon dernier voyage. L’odeur fruitée vous met directement dans l’ambiance des vacances. J’ai adoré la fragrance. Cela mousse comme un gel douche classique. En revanche, vaut mieux faire l’impasse sur la composition qui est très médiocre. Quand on voit le prix des produits Molton Brown, on a vraiment un bel exemple de produits vendus trop chers pour leur qualité.

Sanoflore – Nuage de fraîcheur – Déodorant efficacité 24h : je rachèterai

Avec ce déodorant, Sanoflore nous démontre une fois de plus qu’il est possible de fabriquer des soins naturels efficaces et agréables à utiliser. En effet, j’ai trouvé ce déodorant suffisamment efficace. Sachant bien sûr que je l’ai utilisé cet hiver et que je ne transpire pas beaucoup.

La formulation est très complexe, plus de 30 ingrédients. L’ensemble formé par de nombreuses eaux florales et huiles essentielles est réussi. Il en ressort une fragrance végétale, discrète et agréable. Au moins, on a une formule quasiment naturelle (à 99%). L’alcool présent en très faible quantité, puisque dernier ingrédient de la liste, ne brûle pas après l’épilation.

Bio Beauté by Nuxe – Baume Haute Nutrition Anti-Tiraillements : j’achèterai peut-être

 

Si vous n’aimez pas l’amande amère, ne pensez même pas acheter ce soin. En effet, l’amande amère est extrêmement présente. Personnellement, cela ne m’a pas dérangé.

Ce baume est un beurre très riche. De ce fait, il faut l’appliquer en petite quantité, au risque de devoir masser longuement pour le faire totalement pénétrer dans la peau. Je pense qu’il est difficile de trouver plus nourrissant. On a une formule naturelle et si vous cherchez un baume épais, ce soin est fait pour vous. J’ai eu beaucoup de plaisir à utiliser ce soin malgré une texture qui met du temps à être absorbée par la peau.

L’Occitane – Concentré de lait au lait d’amande : j’achèterai peut-être

C’est assez marrant que ce produit se retrouve dans le même article que celui de Bio Beauté by Nuxe, car je pense vraiment que ces 2 soins sont comparables. Voici les différences avec celui présenté précédemment, pas de fragrance intense d’amande, mais plutôt une note discrète d’amande. De plus, la texture est beaucoup plus souple. En effet, ici on a une crème fondante qui glisse facilement sur la peau et l’enrobe agréablement. En revanche, la composition de ce soin n’est de loin pas naturelle et vaut mieux ne pas être trop regardante.

Caudalie – Crème Gourmande Mains et Ongles – Pamplemousse rose : je rachèterai peut-être

Cette crème est assez riche mais pénètre bien. C’est la même texture que la Crème Gourmande Classique. Celle-ci a une odeur fraîche et fruitée de pamplemousse que je trouve plus agréable que la version classique. Je pense que cette crème ne répare pas des mains très abîmées et desséchées mais elle convient parfaitement pour leur apporter du confort. J’avais ce petit tube de 30ml dans mon sac à main. Il existe également une version miel, fragrance plus sucrée.

Filorga – Scrub & Mask : je rachèterai

 

Je vous avais parlé longuement de ce soin dans l’article que je lui avais consacré. J’aime ce soin, car il est pratique, rapide et efficace. En effet, on l’utilise comme un gommage, puis on le laisse poser. Il se transforme alors en mousse et lorsque les bulles ont disparu, il faut le rincer. La peau est nette et éclatante en 5 minutes. Ce soin fait gommage et masque comme son nom l’indique. Ce pot a duré 1 an avec une utilisation toutes les 2 semaines en moyenne.

Glam Glow – Masque Soin Exfoliant Jeunesse : je rachèterai

J’avais déjà acheté ce soin il y a quelques années. J’ai racheté cet automne un coffret contenant les 4 masques Glam Glow en petits formats de 30g. Ce soin a une odeur océanique et végétale due aux algues et aux différents extraits végétaux qu’il contient. Sa texture est épaisse et très particulière. En effet, c’est une crème exfoliante grâce à des grains qui va exfolier la peau, puis la nettoyer en profondeur. Elle sèche sur la peau grâce au kaolin. On passe ensuite au rinçage, certes un peu fastidieux. En 15 minutes, on obtient une peau propre et nette.

Je trouve qu’on peut tout à fait le comparer au Filorga Scrub & Mask, mais avec une formule un peu plus puissante. Peaux sensibles soyez prudentes.

Les masques asiatiques reçus par Belovegrace

 

Vous connaissez sûrement ces boîtes où on reçoit chaque mois des produits en taille d’essai voire originale. Les marques sont diverses, il en existe des 100 % bio, etc. L’inscription est entre 1 mois à 1 an par exemple.

Grace nous propose des masques asiatiques en tissu chaque mois dans notre boîte aux lettres. Son système comporte plusieurs avantages. En effet, cela vient de Suisse (pas de frais de port, de paiement en euros, de frais de douane). L’inscription est pour une durée précise, de 1 à 6 mois, pas de renouvellement.

J’ai reçu celle d’avril, une enveloppe plate avec 3 masques tissus coréens. Si vous voulez vous inscrire pour recevoir des masques, c’est sur le site Belovegrace. Il est également possible d’acheter les anciens masques et ceux que je vous présente ci-dessous de manière individuelle. Je me réjouis de recevoir le paquet de mai.

The Saem – Natural-Tox Carrot Mask Sheet : je rachèterai peut-être

Comme ce masque est une sorte de compresse imprégnée, je trouve qu’on est entre le soin cosmétique et médical en termes de forme galénique. Cette matière est agréable à appliquer bien que le masque déborde de tous côtés. L’odeur est fraîche et discrète. La composition relativement simple, n’est pas 100% naturelle, mais on retrouve de la carotte en 3ème position.

Ma peau était fraîche et nette comme d’habitude après ce type de masque.

The Saem – Natural Oatmeal Mask Sheet : je rachèterai peut-être

Ce masque en tissu de cellulose épais contient un gel hydratant. Son application procure tout de suite une sensation de fraîcheur. Lorsque je l’ai enlevé après 30 minutes, il y avait encore beaucoup de produit dans le masque. On peut donc le presser et appliquer les restes de produit sur le visage, le cou, le décolleté et même le corps. Son odeur est discrète et agréable. C’est un critère important pour un produit que l’on va garder 30 minutes sur la peau. Si l’odeur est écœurante, j’imagine que ce temps de pose peut paraître long.

La composition n’est pas 100% naturelle, mais est bien meilleure que celle du masque à la carotte. On retrouve bien l’avoine en début de la liste des ingrédients.

Ce tissu épais est le masque qui m’a procuré les sensations les moins agréables. En effet, il faudrait presque être allongé à ne rien faire. Le masque tombe un peu. Il est tellement gorgé de produit qu’on n’a l’impression que cela coule.

Skinfood – Real Tea Gel Mask Chamomille : je rachèterai peut-être, mon chouchou

Lorsque j’ai déballé ce masque, j’ai vite compris qu’il était en 2 parties. C’est un avantage de taille, car comme ces masques sont sensés d’adapter à toutes les tailles de visage, ils sont généralement trop grands pour le mien. Pas ce problème ici, ce masque en 2 parties s’ajuste mieux aux contours du visage.

Le masque est composé de plastique fin tissé ? (pas certaine que cela soit du plastique). On retrouve des pétales de camomille à sa surface. Ces extraits de plantes visibles physiquement. augmentent la crédibilité de ce soin et j’ai eu l’impression d’utiliser un vrai soin et non un gadget. Ces masques ont un côté très ludique, mais parfois je doute de leur efficacité, mon côté très trop cartésien.

J’ai beaucoup apprécié son odeur légère et très végétale. On dirait que le masque a été infusé dans une tisane de camomille. En regardant l’emballage, impossible de vous parler de la composition, je ne suis pas très bonne en coréen ! Mais Grace nous informe séparément des compositions. Une composition complexe avec des acides aminés et des actifs végétaux recherchés, bien qu’elle ne soit pas 100% naturelle.

Après un temps de pose d’environ 30 minutes, il n’y avait pas de produit à extraire du masque. Ma peau était douce et fraîche, j’ai tout de même rajouté une crème de nuit avant de me coucher.

Chanel – Mascara Le Volume de Chanel : je rachèterai peut-être

 

Je n’ai pas envie de dire que je ne rachèterai pas ce mascara, mais je reste mitigée face à ce produit. En effet, je l’avais acheté, car certaines femmes ne jurent que par lui. Lorsque je l’ai commencé, je me suis vraiment dit : ah, c’est ça le Volume de Chanel, je ne vois pas l’effet spectaculaire. Puis, j’ai continué son utilisation quasi quotidienne et au bout d’un mois, j’ai enfin vu cet effet que tant de femmes vantent. Des cils très longs et gainés.

Mais 1 mois, c’est trop long. Alors vous allez me dire que je suis impatiente. Honnêtement, est-ce trop demandé d’avoir un mascara qui fait des cils magnifiques à la première utilisation ? Je pense que c’est possible. Le mascara Velvet Noir Major Volume de Marc Jacobs y arrive très bien avec un volume plus intense même à long terme. Malgré son nom, le Volume de Chanel n’offre pas le volume le plus extraordinaire, même si cela reste un excellent mascara.

Kiko – Mascara Top Coat Volumateur et Definissant : je rachèterai, j’en ai toujours en réserve

Je ne le présente plus, mon chouchou absolu que j’applique sur mon mascara dès que je me maquille. Mon dernier avis sur cette merveille est à relire ici.

Milani – Stay Put Brow Color 04 Brunette : je l’ai déjà racheté

Je vous avais déjà parlé de ce produit ici il y a longtemps lorsque je l’avais découvert. Bien que je fusse curieuse de tester d’autres produits similaires, son rapport qualité-prix m’a persuadé de le racheter. En effet, 15 CHF vendu avec une brosse permettant de moduler son application et d’obtenir un joli regard facilement sans avoir besoin d’un diplôme en maquillage de sourcils. Voilà autant d’arguments valables qui font de ce gel à sourcils une valeur sûre.

Ce pot n’est pas entièrement terminé, car au bout d’un an, il a séché et il devenait de plus en plus difficile de l’utiliser. Pour le prix, ce n’est vraiment pas trop grave. Je l’ai racheté chez Cosmetics Obsession au Flon où elles m’ont conseillé de prendre la quantité nécessaire et de refermer le pot aussitôt. J’essaye de le manipuler le plus possible selon ces recommandations précieuses.

Vous connaissez ces produits ?

Qu’avez-vous envie d’essayer ?

J’espère que vous avez aimé cet article. Vous pouvez le partager sur les réseaux sociaux et/ou laisser un commentaire. Vous pouvez également vous inscrire à la newsletter sur la page d’accueil et recevoir un e-mail lorsque je publie un nouvel article. Je vous dis à très vite.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Share This:

Lubex anti-age serum – CONCOURS Inside Suisse uniquement !

Cela fait longtemps que j’aurais dû vous présenter ce Lubex anti-age serum, car j’ai reçu ce produit il y a quelques mois. Mais que voulez-vous, des sérums, j’en ai beaucoup. C’est vraiment une catégorie de soins que j’adore. J’ai délaissé ce Lubex anti-age serum car j’ai eu la chance de pouvoir tester, dès sa sortie, le Lubex anti-age intelligence dont vous pouvez relire mon avis ici.

Cela fait un moment que je ne vous avais pas parlé de la marque Lubex anti-age. Je vous rappelle ce que je pense de Lubex anti-age. Ce sont des formulations dermo-cosmétiques de hautes qualités grâce à une approche scientifique solide. J’aime cette marque, car j’ai confiance en elle. En effet, les soins Lubex anti-age sont recherchés et ont un excellent rapport qualité-prix et peuvent très bien concurrencer des produits bien plus onéreux.

 Lubex anti-age serum DisMoiCeline

Les promesses de tous les soins Lubex anti-age

Conviennent aux peaux sensibles. Sans agents conservateurs, sans parfums allergènes, sans colorants ni huile de paraffine.

Les soins Lubex anti-age dont je vous ai déjà parlé

Je vous avais déjà présenté plusieurs soins de la marque, dont vous pouvez relire mes articles en cliquant sur le nom du produit :

  • Lubex anti-age hydration oil : huile à tout faire, comme soin hydratant et nourrissant en la mélangeant à sa crème, ou en sérum sous sa crème ou encore en masque. Une composition simple efficace avec plusieurs utilisations possibles.
  • Lubex anti-age intelligence : sérum qui rend votre peau intelligente en lui apprenant à travailler correctement. Un soin onctueux qui fond sur la peau comme un blur anti-âge. Les imperfections sont camouflées, le teint est unifié, mais ces corrections ne sont pas uniquement visuelles. En effet, ce soin améliore la qualité de la peau en lissant le teint et en affinant le grain de peau. A la différence du Lubex anti-age intelligence qui est un soin ciblé, le Lubex anti-age serum va traiter notre peau de manière beaucoup plus globale.
  • Lubex anti-age eye : très bon contour des yeux. Il pénètre rapidement tout en respectant cet endroit délicat. En plus, on peut l’appliquer sur la paupière supérieure ce que peu de soins proposent.
  • Lubex anti-age mineral UV50 : ce fluide solaire, c’est mon chouchou absolu. En effet, je le mets après ma crème de jour chaque matin et sous mon fond de teint. Je protège ma peau des rayons du soleil, responsables à environ 40% de l’apparition des rides. Sa texture très liquide et non grasse s’accommode parfaitement avec mon maquillage qui ne coule pas. Il faut dire que ce soin est une petite prouesse technologique, car la galénique utilisée est complexe pour avoir une texture si légère avec un filtre minéral. Il est très économique, je n’ai pas encore terminé mon 1er flacon depuis juillet 2016.

Les conséquences du vieillissement sur la peau

 

Je me suis dit qu’avant de vous parler des effets de ce soin, j’allais vous expliquer ce qui se passe lorsque notre peau vieillit. C’est pas très drôle, mais ça sert à rien de se voiler la face !

Comme l’épiderme s’atrophie, les cellules épidermiques se retrouvent non protégées.

La diminution du nombre de fibres de collagène entraîne l’apparition des rides.

La teneur en acide hyaluronique naturellement présent dans la peau diminue.

Les fibres musculaires du derme se détendent moins rapidement, phénomène qui provoque un froissement du tissu cutané responsable des rides d’expression.

C’est donc sur ces 4 phénomènes que le Lubex anti-age serum va se concentrer. Il se produit bien sûr d’autres phénomènes, mais on va arrêter là pour la déprime.

Les effets de ce Lubex anti-age serum

 Lubex anti-age serum DisMoiCeline

Ce soin va agir au niveau des 3 couches de la peau, à la différence de la plupart des soins qui n’agissent qu’au niveau de l’épiderme, c’est-à-dire en superficie.

Voici les 5 principes actifs qui font de ce soin, un puissant sérum anti-âge.

Le Resvératrol : anti-âge bien connu, est un anti-oxydant puissant contenu entre autre dans le raisin. Comme il est présent en haute concentration, il va renforcer l’épiderme et le protéger des dégâts externes et internes, comme les traitements médicamenteux lourds ou encore les changements hormonaux. L’épiderme va s’épaissir et ses cellules vont vivre plus longtemps.

L’Ectoïne : (également présent dans le Lubex anti-age mineral UV50), est un micro-organisme qui s’adapte aux conditions extrêmes. En plus de protéger les cellules de l’épiderme contre les rayons UVs, l’ectoïne a des propriétés apaisantes en cas de rougeurs et hydratantes en modulant l’hydratation de la peau.

Les Biochromones et les Polypeptides : vont permettre de stimuler la synthèse du collagène et d’empêcher sa dégradation. En effet, ils réparent les fibres de collagène qui sont abîmées en mimant les processus de réparation naturels de la peau. Malheureusement, ces processus diminuent avec l’âge et les agressions externes. Pour simplifier, on pourrait dire que ces principes actifs ont des effets similaires au rétinol mais sans les risques d’allergie liés à celui-ci. Grâce à eux, les rides installées diminuent et cela empêche l’apparition de nouvelles rides.

L’Acide hyaluronique fragmenté : ultra connu et à la mode, va repulper la peau au niveau du derme, en augmentant la quantité d’eau dans le derme.

Les Penta- et Hexapeptides : sont des petites protéines. Leur effet ressemble au botox. Ils relâchent les fibres musculaires, ce qui permet de « défroisser » le tissu cutané. Je suis sûre que certaines d’entre vous se disent qu’il faudrait inventer le fer à repasser pour la peau. Euh, oui ça s’appelle le lifting, mais bon avant la chirurgie, on peut compter sur ce soin pour défroisser notre peau comme le ferait un fer à repasser avec nos habits. Du coup, les rides sont diminuées et moins disgracieuses.

Mon avis sur ce Lubex anti-age serum

 Lubex anti-age serum DisMoiCeline

Ce Lubex anti-age serum a une texture onctueuse et fondante. Il pénètre rapidement dans la peau sans laisser de film gras sur la peau. Vous le savez, je n’aime pas trop les sérums liquides et encore moins ceux qui collent.

L’odeur est propre à la gamme Lubex anti-age. Elle est discrète, fraîche et élégante. Elle n’est pas écœurante.

A cause de sa composition riche en principes actifs, ce sérum me fait penser à un best-seller, l’Advanced Night Repair d’Estée Lauder. La différence est que l’Estée Lauder est très liquide, donc je suis certaine qu’on en met plus que le Lubex anti-age. Et son prix est plus élevé. De plus, ça me fait du mal de l’admettre, car j’ai un Advanced Night Repair de 100ml quasiment plein, mais les actifs sont tout aussi concentrés dans ce Lubex anti-age que dans l’Estée Lauder. Je suis allée vite voir la composition de l’Estée Lauder en écrivant ces lignes. Alors c’est sûr, des actifs hautement concentrés, pas d’inquiétude il en contient, mais il y a aussi du phénoxyéthanol, du BHT, de triethanolamine, du trisodium EDTA et 2 colorants (Pourquoi ?). Tragique, je sais.

Et les effets alors ? Ben honnêtement, c’est très difficile de juger. Et je vous mentirai si je vous disais que mes rides avaient disparu. Il faudrait que je fasse des photos en macro avant/après et encore. Malgré cela, je suis persuadée de son efficacité, sinon on ne me donnerait pas 25 ans 🙂 Comme c’est bon de rêver !

Conclusion, avant d’investir dans un soin un peu plus onéreux, pourquoi ne pas penser à une petite marque Suisse qui fait moins de marketing et qui vous promet un soin efficace sans trop d’ingrédients néfastes.

 

Utilisation

Une pompe suffit pour tout le visage. Il faut mettre 2 pompes si on veut également faire le cou et le décolleté. Il dure 3 mois en utilisant 1 pompe matin et soir.

A appliquer matin et/ou soir en cure ou toute l’année.

Il peut s’appliquer seul pour les personnes à la peau mixte à grasse, si le confort est suffisant.

 

Petites infos pratiques

Vous trouverez Lubex anti-age serum en pharmacie et en droguerie en Suisse au prix 74.50CHF pour 30ml. Ce sérum est conditionné sous forme d’un flacon pompe airless, ce qui facilite son utilisation et le rend économique.

Si vous voulez jeter un coup d’œil aux autres produits Lubex anti-age, rendez-vous sur www.lubexantiage.ch.

L’essayer, c’est l’adopter. Hum, mais vous avez envie de l’essayer ?!? Je ne comprends pas pourquoi 🙂 Je vais vous gâter une fois de plus avec un concours où il y a 3 Lubex anti-age serum à gagner.

Conditions de participation

Merci de les lire et de les respecter ! 

Pour tenter de gagner un des 3 Lubex anti-age serum, mis en jeu, vous devez :

Vous inscrire à ma newsletter. J’envoie un email lorsque je publie un nouvel article (1 à 2 fois par semaine).

Me suivre au moins sur un réseau social : ma page Facebook ou mon compte Instagram.

Ce n’est pas obligatoire, mais si vous partagez ma publication Facebook ou mon post Instagram, cela vous permettra de gagner une ou plusieurs chances supplémentaires !  N’oubliez pas de me taguer dans vos partages Facebook ou Instagram !

Me laisser un commentaire en m’informant de votre participation.

Vous n’avez pas besoin de préciser votre adresse email dans les commentaires, je la vois automatiquement 🙂

Il faut être majeur(e) pour participer à ce concours.

Ce concours est ouvert UNIQUEMENT aux personnes habitant en Suisse jusqu’au lundi 6 mars midi. 

Merci pour toutes vos participations et de votre fidélité. les gagnantes ont été prévenues par email. Je reviens bientôt avec d’autres concours. 

Vous pensez quoi de ce sérum ?

Vous avez déjà testé des produits Lubex anti-age ?

J’espère que vous avez aimé cet article. Vous pouvez le partager sur les réseaux sociaux et/ou laisser un commentaire. Vous pouvez également vous inscrire à la newsletter sur la page d’accueil et recevoir un e-mail lorsque je publie un nouvel article. Je vous dis à très vite.

Je remercie chaleureusement Angélique et Zijavera de Lubex anti-age pour ce superbe concours, les photos et les informations. Produit reçu gracieusement par Lubex anti-age. Les photos 2 et 3 sont la propriété de Lubex anti-age et la photo 1 m’appartient.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Share This:

Lubex anti-age® UV 50 mineral* : anti-pollution fluid avec CONCOURS !

L’été est enfin là. On n’en pouvait plus de a failli l’attendre. J’adore l’été, car je suis faite pour l’été. Ben oui c’est aussi simple que ça. Sauf que ma peau n’est pas trop de cet avis. En effet, j’ai beau être brune aux yeux marrons, ma peau est claire, très claire, je sais y a eu un bug. Donc si je ne me protège pas du soleil, ce sont des coups de soleil et des petites tâches sur le visage qui font leurs apparitions. Alors la crème solaire, c’est le soin dont je ne me sépare jamais dès le premier rayon de soleil estival. J’ai eu la chance de recevoir le Lubex anti-age UV 50 mineral, un soin solaire anti-pollution qui vient compléter cette marque. Si vous connaissez la marque Lubex anti-age, il remplace l’UV 30.

Vous le savez si vous me suivez régulièrement, Lubex anti-age est une marque Suisse que j’aime et en qui j’ai confiance, car leurs formulations dermo-cosmétiques sont de hautes qualités derrière lesquelles il y a une approche scientifique solide. Cela permet à Lubex anti-age d’obtenir des soins qui ont un excellent rapport qualité-prix si on les compare à leurs concurrents. D’ailleurs, je vous avais déjà présenté 2 de leurs soins : une huile spectaculaire, Lubex anti-age hydration oil et leur dernier sérum, Lubex anti-age intelligence, dont vous pouvez relire mes articles en cliquant sur les noms précédents.

Une simple crème solaire ?

Si je pose la question, c’est pas pour répondre d’un simple oui. Donc, je vous préviens tout de suite, avec le Lubex anti-age UV 50 mineral, on n’est pas face à une simple crème solaire, mais face à un SOIN solaire anti-pollution et là est toute la différence par rapport avec ce que l’on trouve sur le marché.

Lubex anti-age UV 50 mineral Dis Moi Céline

Certaines marques s’essayent déjà dans cette catégorie. Je pense à l’UV plus Anti-pollution de Clarins qui est aussi un soin anti-pollution, mais il contient des filtres chimiques. Si la notion de filtre chimique ou minéral n’est pas très claire, je vais éviter de faire ma prof, mais laissez-moi un commentaire si vous avez des questions à ce sujet.

D’autres marques proposent aussi des soins à base de filtres minéraux, comme Ultra Light Daily UV Defense SPF 50 PA, Clinique Even Better Ecran- Ville Defense Anti-tâches SPF 50 et Skinceuticals – Mineral Radiance UV Defense SPF 50 Universal Tint, mais ils sont tous teintés.

La première remarque qui me vient concernant ces produits. Quelle est la nécessité d’avoir des soins teintés si on se maquille par-dessus ? Ce sont des soins et non des crèmes solaires. Ils sont donc faits pour être appliqués tous les jours par-dessus sa crème de jour. Personnellement, je mets du fond de teint pour unifier mon teint.

Deuxièmement, pour moi, la teinte de ces soins ne me convient jamais, j’ai la peau beaucoup trop claire. C’est pour ça que toutes ces BB, CC et DD m’horripilent, car de toute façon, la teinte n’est jamais bonne. Pourquoi certaines marques s’embêtent à fabriquer des fonds de teint en 36 teintes ? Y a bien une raison non ?!? Faut pas me faire croire que les 2 teintes de BB crème vont convenir à tout le monde. Encore moins s’il n’y a qu’une seule teinte. Bref, vous l’avez compris, je veux un soin solaire, mais non teinté !

Alors oui, je me maquille par-dessus ma crème solaire. Vous allez me dire, même quand tu vas à la plage ? Non pas dans ce cas, je vous rassure !

Mais comprenez bien, je mets de la crème solaire quasiment tous les jours.

Certains diront que je suis folle ? Ah sûrement, mais à mon avis, c’est pour d’autres raisons.

Alors pourquoi je mets un soin solaire tous les jours ?

Ben c’est simple : le soleil c’est 40% des rides…ah ça calme !

Les rayons UV en détail

 

Ok je vous en dis un peu plus…la prof Céline est de retour ! Je fais un petit résumé. Donc si vous avez plus de questions à ce sujet, n’hésitez pas en commentaire.

Il y a plusieurs types d’UV : les UV A, les UV B et les UV C.

Les UV C sont très dangereux, mais ne traversent pas la couche d’ozone, sauf où il n’y en a plus, c’est-à-dire à en Arctique où la situation est à prendre au sérieux pour votre peau, mais bon ce n’est pas la destination phare de nos vacances.

Les UV A sont responsables du bronzage rapide, des tâches solaires et du vieillissement prématuré de la peau. Ils sont précurseurs de cancer de la peau. Et surtout, ils traversent les nuages. Tout le monde a déjà eu un coup de soleil alors que le ciel était repli de nuages. Bien sûr vous savez pourquoi. Donc, même s’il fait mauvais temps, des UV sont présents.

Les UV B permettent eux un bronzage plus durable, provoquent également le cancer de la peau, mais ne traversent pas les nuages.

Voilà, j’espère vous avoir convaincus. Une question pourrait rester en suspens : Pourquoi je ne mets pas simplement une crème de jour ou un fond de teint contenant un filtre SPF ?

Car généralement, dans ces soins, ils mettent généralement un filtre solaire qui n’est pas très efficace seul. Donc, ce sont des soins qui contiennent une protection solaire médiocre.

Je pourrais encore continuer le débat sur la crème solaire, n’hésitez pas à réagir en commentaire.

La composition décryptée et expliquée

Lubex anti-age s’efforce de cibler ses ingrédients et de formuler des soins avec juste ce qu’il faut. On en a encore la preuve ici : 12 ingrédients seulement composent ce fluide. Personnellement, je trouve qu’il n’y a rien à redire concernant la composition. Comme ce soin n’est pas 100 % naturel, je suis toujours d’avis de dire que plus il y a un nombre important d’ingrédients, plus on augmente la toxicité. Donc ici avec 12 substances, la toxicité est limitée au plus bas.

Si on compare à la concurrence, un fluide solaire classique ou un écran de ville contient environ 40 ingrédients.

Je sais que vous en rêviez la composition complète :

Cyclopentasiloxane, Titanium dioxide (nano), Polyglyceryl-3 Polydimethylsiloxyethyl Dimethicone, Zinc oxide (nano), Glycerin, Dimethicone, Ectoin, Hydrogenated vegetable oil, Hexyl triethoxysilylethyl polydimethylsiloxyethyl Dimethicone, Aluminiun hydroxyde, Stearic acid, Parfum.

Allez, y a pas beaucoup, alors je vais tous les expliquer.

Cyclopentasiloxane, Polyglyceryl-3 Polydimethylsiloxyethyl Dimethicone, Dimethicone, Hexyl triethoxysilylethyl polydimethylsiloxyethyl Dimethicone : ce sont des silicones. Ce sont des grosses molécules qui restent à la surface de la peau et qui sont là pour obtenir une texture agréable afin de pouvoir étaler les filtres minéraux.

Titanium dioxide (nano), Zinc oxide (nano) : les 2 filtres minéraux présents ici. Il se retrouvent sous forme nano. Nano vient du terme nanoparticules. Je vous parle chinois ? Mais non, on a centimètre, millimètre, micromètre et nanomètre…en gros, cela veut dire que ces substances sont très très petites.

Il y a une contreverse au sujet des nanoparticules. Selon certains experts, ces nanoparticules pénètreraient dans le derme et seraient dangereuses pour la santé. Je ne vais pas ouvrir le débat ici (en commentaire volontiers), mais en ce qui concerne ce fluide, Lubex anti-age l’a testé et peut prouver qu’il n’y a pas de pénétration dans le derme, donc pas de danger.

Je reste convaincue qu’il vaut mieux avoir un filtre minéral sous forme nano qu’un filtre physique qui est un perturbateur endocrinien potentiel. Vous n’êtes pas d’accord ?

Glycerin, Hydrogenated vegetable oil, aluminum hydroxyde : des agents humectants qui permettent d’éviter le déssèchement de la peau.

Stearic acid : permet d’obtenir un produit homogène.

Vous avez bien suivi ? J’ai vraiment parlé de toutes les substances ? Ah non, il manque l’ectoïne.

L’ectoïne : l’actif clé, quésaco ?

 

L'ectoîne Lubex anti-age UV 50 mineral Dis Moi Céline

 

L’ectoïne est la substance active synthétisée par les bactéries vivant dans le désert afin de se protéger contre les températures élevées, la sécheresse extrême et les dommages induits par le rayonnement UV. Elle permet d’augmenter l’hydratation de l’épiderme et protège le système immunitaire de la peau ainsi que les cellules et l’ADN contre les effets néfastes des UV A. De plus, elle inhibe la formation des cellules « coups de soleil ».

Elle agit également contre les polluants environnementaux comme les gaz émis par les pots d’échappements, la fumée de cigarette, les fameuses particules fines et les radicaux libres qui attaquent quotidiennement notre peau et surtout la fait vieillir plus rapidement.

De plus, l’ectoïne est utilisée depuis quelques années dans des médicaments afin de soulager les symptômes désagréables qui se manifestent au niveau des yeux et du nez dans les allergies. Donc c’est pour vous dire comme cette substance est intéressante. Dans ce fluide, l’ectoïne se retrouve à une concentration de 2%…quantité identique à ce qu’on retrouve dans ces médicaments. On est vraiment face à un soin de qualité, je vous avais prévenu.

Je persiste à dire que Lubex anti-age utilise peu d’ingrédients, mais les utilise bien et à forte concentration.

Les promesses de Lubex anti-age

Convient aux peaux sensibles

Sans agents conservateurs

Sans parfums allergènes

Sans colorants ni huile de paraffine

Les promesses du Lubex anti-age UV 50 mineral

Lubex anti-age UV 50 mineral Dis Moi Céline 2

Mon avis et mes sensations lors de l’utilisation

 

Soit on applique ce fluide seul, soit sur sa crème de jour. Vous l’aurez compris, je l’applique quasiment uniquement sur ma crème de jour.

Comme ce produit contient des filtres minéraux, il faut être un peu plus patient lorsqu’on l’applique au risque de rester blanc. Alors oui, les filtres minéraux laissent souvent un film blanc très disgracieux après application, car ce sont des poudres blanches qui restent à la surface de la peau. Ici, la galénique est vraiment travaillée pour minimiser cet effet masque – blanc. Je trouve que cela pénètre tout de même rapidement et que si vous mettez du fond de teint, aucun soucis si votre teint est légèrement blanchi par le Lubex anti-age UV 50 mineral.

Je vous ai même fait une petite vidéo. Une crème solaire minérale versus le Lubex anti-age UV 50 mineral. Au final, on ne voit presque plus le Lubex que j’applique à 2 reprises (histoire d’en mettre une tonne) alors que l’autre ne pénètre pas.

J’applique mes produits de cette façon : sérum – crème de jour – fluide solaire/écran de ville – fond de teint – poudre et blush. Pas de peluches ou de fond de teint qui vire à la catastrophe, cette texture fluide s’adapte sans problème à cette superposition de produits et ce n’est pas le cas de tous les fluides solaires, expérience faite. C’est ce point qui détermine si j’utilise un soin solaire ou non. J’utilisais jusqu’à présent l’Eucerin Sun Fluid SPF 50+, mais il contient des filtres chimiques et beaucoup plus d’ingrédients que le Lubex anti-age UV 50 mineral. En plus, il ne lutte pas contre la pollution.

Avec l’absence de filtres chimiques, le risque d’allergie est limité. On parle de plus en plus d’allergies aux filtres chimiques, alors pour moi qui met de la crème solaire 365 jours/an, cela m’intéresse fortement.

L’odeur est discrète et agréable.

Croyez-moi : l’essayer c’est l’adopté !!!

Petites infos pratiques

Vous trouverez Lubex anti-age UV 50 mineral en pharmacie et en droguerie en Suisse au prix 44.50CHF pour 30ml. C’est un peu plus élevé qu’un soin solaire classique, mais c’est parce que ce n’est pas un soin solaire classique. Ceux de la concurrence dont j’ai parlé dans cet article sont souvent plus onéreux.

Si vous voulez jeter un coup d’œil aux autres produits Lubex anti-age, rendez-vous sur www.lubexantiage.ch (site qui se refait une jeunesse).

CONCOURS

Je vous ai donné envie de le tester. Ça tombe bien, il y a 4 Lubex anti-age UV 50 mineral à gagner.

Pour tenter de gagner 1 Lubex anti-age UV 50 mineral, il faut remplir les conditions suivantes :

Etre majeur(e)

Habiter en Suisse.

3 options à choix sont ensuite possible :

Sur mon blog : laissez un commentaire sous cet article ET vous abonnez à ma newsletter.

Sur ma page Facebook : partagez la publication et laissez un commentaire sous la publication du concours et invitez 4 amies à participer en les taguant.

Sur Instagram : repostez la photo en me taguant et laissez un commentaire sous la photo du concours et invitez 4 amies à participer en les taguant.

Vous choisissez 1 de ces 3 possibilités !

Vous avez jusqu’au mercredi 13 juillet 2016 à 23h59 pour jouer. Ce délai est court pour vous permettre de profiter de ce soin durant la saison estivale.

Bonne chance à toutes et tous !

Un immense merci à toutes les participantes à ce concours, les 4 gagnantes ont été contactées par email.

Vous mettez des écrans de ville ?

* Produit reçu gratuitement par la maison Permamed.

J’espère que vous avez aimé cet article. Vous pouvez le partager sur les réseaux sociaux et/ou laisser un commentaire. Vous pouvez également vous inscrire à la newsletter sur la page d’accueil pour savoir lorsque je publie un nouvel article.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Share This: