Top Découverte Juillet 2017 Erborian Solid Cleansing Oil

Honnêtement, je ne pensais jamais me réconcilier avec les baumes démaquillants. Mais je dois avouer que le fameux : « faut jamais dire jamais », ne fut jamais aussi vrai.

Je ne fus pas convaincue par les huiles démaquillantes Vichy et Caudalie, encore moins par le baume démaquillant de The Body Shop. Le problème est que je suis très cartésienne et assez carrée exigeante. Mes avis sont souvent très tranchés, du style, j’adore ou je déteste. Si je suis convaincue d’un produit, j’en vanterai les mérites sans relâche. Par contre, si un produit m’a déçue, il sera très difficile de me faire changer d’opinion.

Je n’aime pas être déçue par un cosmétique. En effet, je préférerai tout aimer. Au fond, je ne suis pas une méchante, même si je peux être piquante et sarcastique. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil, ça serait le rêve.

Pour en savoir un plus sur la marque Erborian dont je vous ai déjà parlé de nombreuses fois, je vous invite à relire mon article sur leur gommage au Magnolia.

Sur la route des vacances

Cet été, je pars en vacances à la plage. Je vais pas beaucoup me maquiller pour boire la tasse ou marcher 10 km. Donc emporter un seul soin pour me démaquiller sans coton est la meilleure chose à faire. C’est en tombant par hasard sur ce soin Erborian que j’ai eu l’idée d’utiliser un baume démaquillant. Mais, je me suis dit : « Céline, teste ce produit avant de partir, car si tu l’aimes pas, tu vas pester toutes les vacances ! » Car, en plus, je suis une râleuse professionnelle (je me connais bien et sais même voir mes défauts). Mais attention je rouspète à bon escient pour faire avancer les choses, j’essaye (j’y arrive pas toujours) d’être constructive dans mes critiques.

 

Le packaging

Le packaging est efficace et simple. Une spatule se trouve à l’intérieur du pot afin de prendre la quantité de produit nécessaire de manière hygiénique. La taille du pot est parfaite, car il est facilement transportable (moins de 100g, donc ok en bagages à main). J’adore ce genre de petits détails, car cela veut dire qu’il y a des gens qui ont réellement réfléchi à ce packaging.

La composition

Elle n’est pas 100% naturelle, mais bon ce produit se rince, donc cela ne me dérange pas tant que ça. Des huiles de tournesol, coco, amande et du beurre de karité pour le côté démaquillant. De nombreux extraits de plantes apaisants, antioxydants, détoxifiants et éclaircissants sont également présents. Des dérivés de sodium laureth sulfate et des colorants pour les ingrédients négatifs. Je ne comprendrais jamais l’intérêt de mettre des colorants dans un cosmétique. De surcroît que l’on rince. Quant à l’odeur, elle est fleurie et relativement discrète.

Son efficacité

Ce baume est un produit 2 en 1 faisant office de démaquillant et nettoyant. Vous allez me dire, c’est noté sur l’emballage. Oui, mais c’est ce qui fait tout à fait la différence entre ce soin et ses concurrents. En effet, on applique un peu de baume sur peau sèche qui se transforme en huile avec la chaleur de la peau. Erborian mentionne qu’il faut éviter le contour des yeux. Si j’utilise un produit, je veux qu’il démaquille tout, visage ET yeux. Je n’ai aucun soucis à l’utiliser sur les yeux, hormis qu’on ressemble rapidement à un panda.

Après rinçage, la peau est douce, propre et sans film gras. Le résultat est nettement meilleur que celui obtenu avec les huiles démaquillantes Vichy et Caudalie, qui malgré leurs promesses, laissent un film gras désagréable sur la peau et un voile sur les yeux. En effet, avec ce baume il n’est pas nécessaire de procéder à un 2ème nettoyage.

J’ai utilisé ce produit pour enlever différents maquillages. Je l’ai mis au défi d’enlever mon crayon Burberry bleu foncé qui est extrêmement tenace qui est difficile à enlever même avec un démaquillant waterproof. Tout, je dis bien TOUT est parti. Je fus totalement bluffée. Cloué son bec à la Céline… et ça n’arrive pas souvent. Il est déjà dans ma valise.

Vous connaissez ce produit Erborian ?

Vous aimez les baumes démaquillants ?

J’espère que vous avez aimé cet article. Vous pouvez le partager sur les réseaux sociaux et/ou laisser un commentaire. Vous pouvez également vous inscrire à la newsletter sur la page d’accueil et recevoir un e-mail lorsque je publie un nouvel article. Je vous dis à très vite.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Share This: