Produits terminés #23 : Novembre 2017

Je suis à l’heure pour vous présenter mes produits terminés du mois de novembre, moins nombreux que ceux d’octobre. Vous retrouverez toujours les indicateurs + et – pour retracer facilement les points positifs et négatifs des produits que je présente.

Il y a toujours les mentions : je rachèterai, je rachèterai peut-être ou je ne rachèterai pas.

Vous verrez que je fais la différence entre les verbes « acheter » et « racheter ». J’utilise toujours le verbe « acheter » quand j’ai reçu le produit et « racheter » quand je l’ai acheté.

Je vous mets à chaque produit son nom exact, comme ça, vous le retrouverez facilement sur internet. Bonne lecture !

Decléor – Hydra Floral Eau de soin hydratante anti-pollution : j’achèterai peut-être

+ effet fraîcheur, odeur florale

– difficile à intégrer dans sa routine quotidienne

 

J’avais reçu ce soin il y a 1 an et je l’avais laissé dans un coin, car je n’avais pas réussi à l’introduire dans ma routine quotidienne. Puis, je l’ai ressortie et je l’ai finalement utilisée tous les matins en guise de premier soin comme un tonique. Son odeur, délicate et florale, est idéale en soin de réveil. Une composition intéressante pour former une solution hydratante et anti-oxydante.

Cosrx – AHA/BHA Clarifying Treatment Toner : j’achèterai peut-être

+ une composition riche en actifs, économique

– un effet kératolytique très léger

 

De l’eau d’écorce de saule blanc contenant de l’acide salicylique, de l’eau de pomme, de l’acide glycolique permettent à ce tonique d’être un concentré d’agents exfoliants. Son rôle est donc d’affiner le grain de peau en stimulant le renouvellement cellulaire de manière naturelle.

Je n’ai pas pu constater d’effets spectaculaires sur ma peau, mes points noirs étaient toujours présents. En revanche, un effet kératolytique léger qui ne dessèche pas la peau. J’ai apprécié le fait que le flacon soit en plastique, car pas de casse à l’horizon et en spray, c’est très économique. Attention à utiliser le soir, car ce soin peut être photosensibilisant ou appliquer une crème solaire. Vous pouvez vous procurer ce soin facilement sur le site BeloveGrace qui vend également les masques tissus.

Maege – Sérum contour des yeux : je n’achèterai pas mais…

 

+ packaging très travaillé, texture idéale pour le contour des yeux

– cher même si la formule est riche en actifs

 

L’argument qui freinerait un potentiel achat est son prix que je trouve trop onéreux, 60€. Ce soin a tout de même de nombreux avantages. Le packaging de ce soin, ressemblant à une seringue, est très travaillé. Il permet de délivrer une dose précise, il n’y a aucune perte comme il peut y avoir parfois avec un tube ou des embouts massants. Dans le bouchon, il y a une sorte de pointe qui referme l’embout et empêche le produit de sécher. Avène ont sorti un soin avec un packaging identique mais sans cette pointe dans le bouchon, le soin avait tendance à sécher même lors d’une utilisation quotidienne.

Des nacres sensées apporter illumination au regard sont à mon sens inutiles. Je n’aime pas les nacres ou les paillettes dans les soins, je n’en vois aucunement leur utilité surtout si on se maquille par-dessus.

Sa texture gel est très agréable et pénètre immédiatement. Quant à sa composition, ce soin contient de nombreux actifs anti-âge. En revanche, et c’est là que j’émettrai un léger bémol, je ne suis pas certaine que cette composition vaut réellement un tel prix.

Sothys – Sérum jeunesse focus rides : je n’achèterai pas mais…

+ texture crème parfaite

– cher pour peu d’effets

 

Je ne l’achèterai pas, car je le trouve un peu cher, 120 CHF. A ce prix-là, j’attends des effets que je n’ai pas eu l’occasion de constater sur ma peau. Mais je dois dire que ce soin fut très agréable à utiliser. Sa texture consistante, ressemblant à une crème, pénètre immédiatement. Son odeur est très discrète.

L’Alpage – Eternalp 2040M : j’achèterai peut-être

 

+ odeur fraîche, texture onctueuse, Suisse

-/

Cette crème a vraiment tout pour plaire. C’est un soin pratique, car elle peut intégrer votre routine de jour et de nuit. Sa texture onctueuse fond instantanément sur la peau. Elle est parfaite pour la saison actuelle, car elle protège suffisamment la peau malgré cette baisse drastique des températures. Difficile de décrire sa texture par écrit mais je peux vous dire qu’elle est plus épaisse qu’une crème légère, mais moins nourrissante qu’un baume ou une crème riche. Donc, j’ai trouvé ça top. Son odeur, fraîche et délicate, est envoûtante. Sa composition contient de nombreux actifs naturels. Enfin, encore un avantage non négligeable, ce soin est fabriqué en Suisse de A à Z. Retrouvez mon avis complet ici.

 

Chanel – Le Weekend de Chanel Édition douce : je ne rachèterai plus

+ utilisation ludique, texture gel agréable

– bien trop cher pour une composition si médiocre

 

Je trouvais sympa le concept proposé par Chanel : utiliser un soin unique durant le weekend et remplacer ses crèmes par ce soin durant le weekend. Par exemple 2 jours de suite matin et soir, idéalement des jours de repos pour détoxifier la peau. J’avais acheté ce soin à 2 reprises, puis, je me suis penchée un peu sur la composition. Je fus très déçue…beaucoup de chimie, peu d’actifs. J’avais encore un espoir dans ces grandes marques en ce temps-là. Sa composition est bien trop médiocre pour que je le rachète. Ce soin ne vaut pas son prix.

Filorga – Hydra-Filler Mask : je rachèterai peut-être

Appliquer ce masque en tissu sur la peau est très agréable. Une odeur légère et une sensation de fraîcheur se dégage immédiatement. Il fait son job, car la peau est hydratée en quelques minutes. Je trouve un peu cher tout de même pour un soin unique.

Apieu – Coconut Milk One-Pack : je ne rachèterai pas

Je n’ai pas une peau sensible, mais ma peau a commencé à picoter avant d’avoir atteint les 20 minutes de pose. Pour moi, c’est rédhibitoire.

Korres – Bergamot Pear Shower gel (Bergamote poire gel douche) : je rachèterai

+ odeur gourmande parfaite

– contient du SLS, dommage pour une marque orientée nature

 

Bien que la composition de ce gel douche ne soit pas complètement clean et contient par exemple du SLS que je déplore, je le rachèterai car j’adore son odeur. C’est comme ça, la bergamote et la poire forment un duo qui fonctionne parfaitement. Korres essaye tout de même de limiter les dégâts, la composition contenant 87% d’ingrédients naturels.

Nina Ricci – Luna Lotion onctueuse pour le corps : je n’achèterai pas……de toute façon, on ne peut pas l’acheter

+ sent bon comme le parfum

– composition très médiocre, texture trop légère

 

En effet, les lotions ou gels douche pour le corps parfumés se retrouvent le plus souvent dans des coffrets de Noël ou en cadeau et ne peuvent être achetés séparément. C’est une lotion simple dont la composition n’est de loin pas naturelle. J’ai pu constater que les soins déclinés d’un parfum sont souvent des produits aux compositions très médiocres. Cette lotion Nina Ricci n’échappe pas à cette règle.

Le seul point positif est la fragrance qui m’a rappelé l’envoûtant Luna.

The Chemistry Brand (anciennement Hand Chemistry) – Extreme Hydration Concentrate : j’en ai encore en réserve

 

+ texture gel qui protège et répare vraiment

– accessibilité, ne peut s’acheter qu’online

 

Ma crème pour les mains chouchou, dont je vous avais parlé ici, que je rachète dès que je me rends en Angleterre ou sur le site officiel si par malheur je suis en rupture. Ce soin enveloppe les mains d’un film non gras réparateur grâce à une composition réfléchie et réparatrice. Si vous en procurez est difficile, la Cicaplast Mains de La Roche-Posay, mon article ici, est sa cousine éloignée, mais tout autant efficace.

Pommade Divine – Nature’s Remedy Balm : je ne rachèterai pas

 

+ très riche

– odeur très aromatique, écœurante

 

J’étais tombée par hasard sur cette crème à Londres. Le nom et la date de création 1800 faisant allusion à une crème miracle fabriquée par un apothicaire du 19ème siècle ont tout de suite attiré mon œil faible de beautyaddict. La composition est naturelle, de la lanoline ou de la graisse de la laine comme ingrédient principal, puis de l’huile végétale, sans précision supplémentaire, est-ce de l’huile de palme ?

Du beurre de karité, d’autres émollients d’origine naturelle et des résines naturelles cicatrisantes. Enfin diverses huiles essentielles comme de la muscade, du clou de girofle, de la cannelle confèrent à ce soin une fragrance très intense, qui pour moi fut très écœurante. Du coup, j’ai utilisé cette pommade ultra-riche à l’endroit le plus éloigné de mon nez : mes pieds.

Vous connaissez ces produits ?

Qu’aimeriez-vous tester ?

J’espère que vous avez aimé cet article. Vous pouvez le partager sur les réseaux sociaux et/ou laisser un commentaire. Vous pouvez également vous inscrire à la newsletter sur la page d’accueil et recevoir un e-mail lorsque je publie un nouvel article. Je vous dis à très vite.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Share This:

Produits terminés #21 : Septembre 2017

J’ai quelques jours de retard, mais voici mes produits terminés de septembre. J’ai mis des + et – pour retracer facilement les points positifs et négatifs des produits que je présente.

Il y a toujours les mentions : je rachèterai, je rachèterai peut-être ou je ne rachèterai pas.

Vous verrez que je fais la différence entre les verbes « acheter » et « racheter ». J’utilise toujours le verbe « acheter » quand j’ai reçu le produit et « racheter » quand je l’ai acheté.

Je vous mets à chaque produit son nom exact, comme ça, vous le retrouverez facilement sur internet. Bonne lecture !

 

Erborian – Solid Cleansing Oil : je rachèterai peut-être

 

+ permet d’éviter le coton, ne laisse pas de film gras sur la peau ni de voile sur les yeux

– parfois n’enlève pas tout le maquillage

Vous pouvez relire mon article complet sur ce soin. Au début de son utilisation, j’étais assez conquise. En effet, ce baume onctueux s’étale facilement et démaquille facilement. Les cotons ne sont plus nécessaires pour se démaquiller, donc en vacances c’est très pratique. Je n’aime pas trop dire que c’est écologique, car on doit utiliser de l’eau pour le rincer. Est-ce plus écologique d’utiliser des cotons ou de l’eau ? Je suis toujours en quête de la réponse.

Sinon, je ne suis pas fan de la forme pot. Erborian a beau fournir une spatule, je ne l’ai plus utilisé après 3 jours.

Si vous faites souvent des maquillages soutenus type smokey eyes foncés avec de nombreuses couches de mascara, ce baume n’enlève pas tout du premier coup. On doit alors utiliser un autre produit pour peaufiner le démaquillage.

Pour finir, ce baume ne laisse pas de film gras sur la peau, ni de voile sur les yeux. En effet, certaines huiles démaquillantes laissent un voile sur les yeux qui peut déranger même après rinçage.

Nivea – Lait démaquillant doux : je dois bien en avoir en réserve

+ démaquille hyper bien

– sa composition n’est pas 100% naturelle

Ce produit est mon démaquillant chouchou quand je n’applique pas du maquillage waterproof. Mes smokey eyes très noirs n’y résistent pas et partent avec douceur. J’ai testé plusieurs démaquillants, mais depuis des années, je suis fidèle à celui-ci, je ne cherche plus ailleurs.

Sa composition pas très clean, ne me dérange personnellement pas, car je rince ce soin après son utilisation.

Son prix est ultra mini et j’en ai toujours un ou plusieurs en réserve.

Diego Dalla Palma – Time Control – Eye Contour Anti Age Cream : je rachèterai peut-être

+ formule complexe

– peluche parfois

 

Sans connaître cette marque, son design, épuré et moderne, avait séduit mon œil de beauty addict à l’aéroport de Naples. Des peptides, des polymères travaillés, de nombreux extraits végétaux et des levures forment le cœur de sa formule très complexe. De plus, un grand nombre d’ingrédients douteux (conservateurs, huiles minérales, triclosan, etc.) sont exempts de celle-ci. Sa texture était parfaite pour l’été et les fraîches matinées. En revanche, il ne faut surtout pas trop en mettre au risque de faire pelucher la crème.

Si je revois cette marque milanaise, je pourrai craquer à nouveau sans hésitation.

AnneMarieBörling – LL Regenetation – Gel Rosée de fleurs : sauvez-moi !

+ aucun

– odeur, texture

J’ai entamé ce soin sans à priori. Mais j’ai vite déchanté. Tout d’abord, j’ai détesté l’odeur. On dirait celle d’un vieux savon à la rose. Alors, moi qui ne suis pas forcément fan de rose, je fus servie. Encore, un savon qui sent la vieille rose, si vous voyez ce que je veux dire, passe encore, mais en sérum sur le visage, n’y pensez même pas. Les jeunes diront : sont sérieux ?!? Affreux !

Parfois, si vraiment je n’aime pas un soin, je donne plus loin à ma maman ou une amie, mais là, ça serait un cadeau empoisonné. Quant à la texture, c’est liquide et collant, tout ce que je déteste aussi pour un sérum.

Ce soin a beau être naturel, il va surtout finir à la poubelle.

Sothys – Sérum jeunesse détoxifiant anti-radicalaire : je n’achèterai pas

 

+ texture agréable

– prix et accessibilité

 

Bien que j’ai apprécié ce soin, je ne l’achèterai pas et ce pour plusieurs raisons. Ma peau était assez belle durant l’utilisation de ce soin, mais je n’ai pas remarqué un effet spectaculaire. De plus, le prix est élevé 120 CHF. Je n’investis jamais autant dans un cosmétique. Il faudrait vraiment qu’un soin soit extraordinaire pour que je dépense une telle somme d’argent. Je pense qu’il faut savoir rester raisonnable. Je mettrai volontiers plus dans un parfum, car le travail accompli pour obtenir une fragrance me semble plus recherché. Ce sentiment est totalement arbitraire.

Pour finir, malheureusement, ces soins Sothys ne sont pas très accessibles, car ils ne sont vendus qu’en institut. Je n’arrive pas à me dire, je vais aller en institut pour simplement acheter un soin. J’ai peut-être tort, mais que voulez-vous, je suis flemmarde.

J’ai beaucoup aimé la texture de ce sérum, un gel-crème qui pénètre rapidement.

Niveau composition, ce sérum est rempli d’actifs, mais n’est de loin pas naturelle. Ils pourraient peut-être faire un effort de ce côté-là.

Decléor – Hydra Floral – Fluide hydratant anti-pollution SPF30 : j’achèterai peut-être

 

+ l’odeur très fraîche, la texture

– la pompe ne permet pas de vider le flacon entièrement

Ce soin est un fluide, mais il ne coule pas. La texture est tout de même onctueuse et soutenue. Il s’étale facilement et tolère la superposition de soins. L’odeur est très cocooning et discrète.

Tout le monde vous le dira, les 2 règles de base pour prendre soin de sa peau sont nettoyer et hydrater. Sauf qu’à passer 30 ans, simplement hydrater devient ringard. On en veut plus. Donc ce que j’ai apprécié dans ce soin Decléor, c’est ce côté, on hydrate de manière agréable et on lutte également contre la pollution.

La pompe permet de bien doser le produit, mais lorsque la fin du flacon est proche, impossible de sortir les quelques ml de fluide restant. Un peu dommage, car je veux bien secouer un peu le flacon et l’ouvrir pour essuyer la pompe, mais plus, non je suis trop impatiente. Lui tourner la tête en bas, impossible vu le design de l’emballage. Je pinaille un peu je sais.

Viliv – n – get a night restore : j’achèterai peut-être

 

+ marque Suisse, créée par un dermatologue

-/

C’était la 1ère fois que je testais vraiment la marque Viliv. Deux points ont tout de suite attirés mon attention : cette marque est Suisse et elle fut créée par un dermatologue. Pour moi, ces critères sont gages de qualité.

Comme ce soin est très nourrissant, sa texture est épaisse, mais elle pénètre facilement. Son odeur est assez neutre, c’est entre une fragrance de soins dermo-cosmétique et un soin de luxe. J’ai eu beaucoup de plaisir à utiliser ce soin. Bien qu’en plastique, le packaging possède un design luxueux. C’est bien plus manipulable et transportable que le verre.

Je pense que le rapport qualité/prix est excellent. Certes, le prix de cette crème, de 69.- n’est pas accessible à toutes les bourses, mais il est raisonnable étant donné la quantité et la qualité des actifs ainsi que la recherche qui est associée à cette formule. De plus, elle est garantie sans parabène, huiles minérales, colorants, PEG et BHT.

Je pense que prochainement, je me verrai bien craquer pour ce soin ou un autre de la marque.

Roger & Gallet – Gel douche Dynamisant – Gingembre rouge : j’achèterai peut-être

+ mousse onctueuse, sans colorants avec de vrais extraits végétaux

– base végétale pas si douce que ça

Ce gel douche mousse bien et s’étale de manière agréable. La texture est un vrai gel visqueux. Son odeur est discrète et réveille gentiment sous la douche matinale. La base lavante est végétale, mais attention, elle est potentiellement irritante. Vous pouvez relire mon avis sur un nouveau gel douche Yves Rocher.

Au moins, il n’y a pas de colorants, pas de parabènes. Et les extraits végétaux, d’aloé vera et de grenade, mentionnés sur le flacon, sont vraiment présents dans le tube.

J’ai bien aimé utiliser ce gel douche pour ma peau non sensible, c’était parfait. Je le rachèterai avec plaisir.

Filorga – Soin Corps Detox : j’achèterai peut-être

 

+ la texture mousse légère et nourrissante

– la tête de la bombe n’est pas 360°

Je vous ai parlé de ce soin dans un article complet il y a peu. Et oui, malheureusement, je l’ai déjà terminé. J’aime tellement étaler les mousses que ce type de soin ne devient pas très économique et ne dure jamais très longtemps.

J’ai vraiment adoré cette texture : une mousse qui pénètre facilement. Grâce à sa formule riche en beurre de karité, ce soin est nourrissant avec une texture ultra-légère. Cela peut être la bonne alternative si vous trouvez les lotions ou les laits pas assez riches et les baumes trop gras.

Le petit bémol, c’est sur la fin de la bombe. Elle n’aime pas qu’on lui mette la tête en bas et il est difficile de sortir tout le produit en fin d’utilisation. Mais bon, c’est vraiment pour chercher la petite bête.

Moa – The Green Balm : je ne rachèterai pas

+ texture ultra-nourrissante

– odeur de tea tree

J’ai beau travaillé avec les huiles essentielles depuis de nombreuses années, j’ai souvent beaucoup de peine avec certaines de leur fragrance. Le tea tree ou arbre à thé en fait partie. Cette odeur m’insupporte, je trouve que cela sent mauvais tout simplement. Donc, quand j’ai acheté ce trio de petit pot et que j’ai ouvert, je me suis ok, je vais les utiliser. Plus le temps passe, plus cette odeur me répugne. J’ai fini ce pot, car je déteste le gaspillage, mais pour éviter cette fragrance soutenue, j’ai utilisé ce soin en baume pour les pieds.

Sa texture est d’ailleurs parfaite pour ce genre d’endroit. Grasse et nourrissante, j’en mettais une bonne couche au moment du coucher, very glam !

The Chemistry Brand – Heel Chemistry : je rachèterai

+ une bonne efficacité grâce à la formule étonnante

– odeur de menthol, ne se trouve pas en Suisse

Cette crème pour les pieds n’est pas un soin classique avec de l’urée ou ultra nourrissant. En effet, sa formule n’est pas très grasse, mais son efficacité est notable et de longue durée. J’aime cette crème, car elle est recherchée. Je vous en avais déjà parlé sur le blog.

Le seul bémol, c’est l’odeur de menthe. Le but est d’avoir un côté rafraîchissant, mais comme je l’applique la nuit au coucher, je ne vois pas l’intérêt de rafraîchir mes pieds à ce moment-là. Pour se la procurer, il est nécessaire de la commander sur le site officiel de la marque.

Vous connaissez ces produits ?

Qu’aimeriez-vous tester ?

J’espère que vous avez aimé cet article. Vous pouvez le partager sur les réseaux sociaux et/ou laisser un commentaire. Vous pouvez également vous inscrire à la newsletter sur la page d’accueil et recevoir un e-mail lorsque je publie un nouvel article. Je vous dis à très vite.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Share This:

Top découverte rentrée 2016 : Decléor ! Concours inside !

Decléor, voici une marque qui vous parle peut-être ou pas. En tout cas, moi je ne la connais pas depuis si longtemps. En effet, lorsque j’ai terminé mes études de pharmacie, j’avais reçu des échantillons, mais les odeurs très prononcées des huiles essentielles présentes dans ces soins ne m’avaient pas convaincues.

Le premier soin Decléor que j’ai acheté, fut le masque nettoyant crème argileuse clarifiante. Étonnant de ma part ?!? Je l’ai terminé il y a longtemps, mais je me souviens d’un masque agréable, rafraîchissant, comme lorsqu’on va au spa.

Il y a 2 ans, à Londres, (c’est une marque française, mais cherchez pas), j’ai acheté ce masque ultra-hydratant repulpant, que je n’ai pas encore terminé. J’utilise peu de masques hydratants, une erreur je sais, mais pour moi, un masque doit décrasser et régénérer la peau.

Décléor huile miccellaire hydra floral eau fluide aroma cleanse aurabsolu dismoicéline

A la découverte de Decléor

Franchement, lorsque j’ai reçu des informations sur la marque et que je suis allée voir leur site officiel, je ne comprends pas pourquoi je ne me suis pas intéressée à cette marque plus tôt.

Cléor, le nom d’origine, fut créé en 1974. Quelques années tard, ils mettent sur le marché leur première AROMESSENCE™. Aujourd’hui, la marque a fait de ces soins Aromessence, sa renommée et ses best-sellers. Mi-sérums, mi-huiles, ils en existent 13 différents pour le visage et le corps.

Le nom, Decléor sera adopté en 1987.

Aujourd’hui, Decléor appartient au groupe L’Oréal, mais rassurez-vous, la marque a conservé sa vision de la cosmétique et ses produits de haute-qualité.

Cette gamme cible les femmes actives et souhaitent recharger leur vie. En effet, Decléor veut prendre soin de notre peau, notre corps, mais aussi de notre esprit. Pour ce faire, cette marque se retrouve essentiellement en institut, où l’on retrouve les soins rituels de la marque. Vous trouverez la liste des instituts et des points de vente sur le site officiel. En Suisse Romande, il n’y a que 2 points de vente, mais la marque se trouve facilement en France et à l’étranger (au Bon-Marché à Paris, à Liberty à Londres).

Decleor cosmétique dismoicéline

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Share This: