Se démaquiller (ou presque) avec des huiles démaquillantes

Il y a une mode dans l’univers du démaquillage que toutes les marques ont adoptée ou presque et qui dure depuis un moment, ce sont les huiles démaquillantes.

Dans les cosmétiques, c’est comme pour les vêtements, il y a des modes. Autant vous dire tout de suite que je suis la mode vestimentaire que l’on me propose mais cela a tout de même ses limites. Surtout au niveau des couleurs, quand la mode est au jaune moutarde affreux, au rouge et au violet et bien je ne la suis pas, car je n’aime pas ces couleurs et je ne vais pas changer subitement d’avis car il y a des gens qui eux trouvent ça beau. Chaque été d’ailleurs, vous me verrez porter du vert océan, car c’est une de mes couleurs préférées et que du coup, j’en porte même si cela n’est pas la couleur de l’été. Et toc !

Dans les cosmétiques, les couleurs de rouges à lèvres lie de vin quasi noir gothique et mauve en sont de bons exemples, non mais sérieux quoi ?!? comme diraient les jeunes. C’est le genre de couleur où je vous dirais : faut pas déconner !

Mais je m’égare, revenons à nos huiles démaquillantes, bien que, vous allez vite le comprendre, je n’ai pas d’enthousiasme concernant ce sujet, je souhaite juste vous donner mon avis – critique – sur ces produits et de vous éclairer avant de vous lancer.

Caudalie et Vichy Huiles démaquillantes

Comment utiliser ces huiles démaquillantes ?

Celle de Vichy et de Caudalie que je vais présenter ici s’utilisent de la même manière :

  • Appliquer 3 doses de la pompe dans des mains sèches
  • Masser sur un visage sec
  • Ajouter un peu d’eau pour émulsionner, celle de Vichy se transforme alors en lait
  • Rincer le tout abondamment pour ne pas avoir de fini gras.

Les marques nous disent que nous n’avons pas besoin de rincer encore après avec un autre produit, moi je le fais et je vous explique ci-dessous les raisons.

L’huile micellaire démaquillante sublimatrice de Vichy

 

Je l’ai reçue un jour en cadeau à la pharmacie et j’étais très curieuse d’utiliser ce produit. Il faut tout de même avouer que j’étais à la base dubitative quant au pouvoir démaquillant. Donc ça partait mal cette affaire.

La composition, la texture, l’odeur et mon analyse

Paraffinum liquidum, caprylic/capric triglyceride, ethylhexyl stearate, isohexadecane, PEG-20 glyceryl, triisostearate, aqua, camellia oleifera seed oil, phenoxyethanol, tocopheryl acetate, parfum

Elle a un seul et unique avantage, c’est qu’elle contient seulement 11 ingrédients et donc moins il y a d’ingrédients, moins il y a de risque d’intolérance et/ou d’allergie.

Il faut savoir que dans les cosmétiques, les ingrédients sont indiqués selon leurs proportions, donc on retrouve majoritairement de la paraffine, une huile minérale qui ne pénètre pas dans la peau et qui est issue de pétrole. Les autres ingrédients sont tous synthétiques : caprylic/capric triglyceride, ethylhexyl stearate, isohexadecane, PEG-20 glyceryl, triisostearate.

Pour les ingrédients et leurs proportions, ceci est vrai sauf en-dessous de 1%, où apparemment on a le droit de les indiquer dans le désordre. Les conservateurs se retrouvent fréquemment à ce pourcentage 1 voire 2%. Donc le phénoxyéthanol – qui je vous le rappelle est plus néfaste que les parabènes – est présent à 1% environ.

Cela m’amène donc à parler de l’huile de Camélia qui se trouve juste avant le phénoxyéthanol dans la composition. Elle ne doit pas être présente en grande quantité, c’est-à-dire à mon avis à maximum 5% et encore. Est-ce vraiment utile à ce faible pourcentage ? Peut-on mettre cet actif en avant ? Je vous rappelle en plus que l’on rince ce produit. Certes il n’est peut-être pas asséchant mais jusqu’à dire qu’il nourrit la peau (comme je l’ai lu sur certains sites), j’en doute un peu.

Ce produit est donc un mélange de produits gras et aqueux, la base lorsqu’on utilise la technologie des micelles, qui permettent de piéger les corps gras et de les éliminer avec de l’eau.

Mon analyse sur cette composition

Pour résumé, une composition basée sur des actifs quasiment tous dérivés du pétrole et synthétiques.

Cela ne me dérange pas vraiment (puisqu’on la rince) mais payer 25 CHF/15 € pour 125ml de paraffine et autres pétroles, c’est un peu cher payé, non ?

Pour votre information, à la pharmacie, on vend 150ml de paraffine pour 7 CHF/6 €. Je pense que Vichy achète des tonnes de cet ingrédient. Vous avez compris où je veux en venir ? Moi je dis ça, je ne dis rien.

La texture est relativement liquide et l’odeur est quasi imperceptible.

Ce que nous en dit la marque

Élimine le maquillage waterproof et les impuretés.

Améliore la qualité de la peau.

Peau sensible.

Voici mon visage démaquillé, les yeux sont toujours en attente. Vichy à droite, Caudalie à gauche :

Vichy caudalie huiles démaquillantes

Mon avis sur cette huile Vichy : les résultats sont-ils à la hauteur des promesses ?

Élimine le maquillage waterproof et les impuretés.

Il faut savoir que cela n’élimine de loin pas le maquillage waterproof. Donc déjà, moi cela me pose problème, on me promet monts et merveilles et au final, le résultat n’est pas là.

Selon les informations de la maison Vichy, il élimine bien le maquillage waterproof du visage mais pour le maquillage waterproof des yeux, il faudrait utiliser autre chose. Si je comprends bien, il faut avoir un démaquillant pour le visage et un pour les yeux…pffffff c’est beaucoup trop compliqué pour moi cette histoire.

Améliore la qualité de la peau.

Pas l’impression, puisque pour éliminer totalement le produit, qui forme de plus un voile désagréable sur les yeux et les restes de mon maquillage, je rince encore après avec une crème lavante.

Peau sensible.

Ne me concerne pas, je n’ai pas la peau sensible. Ce produit est inerte vu sa composition. Hormis le parfum et le phénoxyéthanol, il doit effectivement convenir à une peau sensible. C’est un point que je ne discute pas.

Je continue à utiliser cette huile lorsque je ne me maquille pas les yeux avec du waterproof, mais c’est juste parce que je n’aime pas gaspiller.

Peu après cette expérience très mitigée, on me conseille d’essayer celle de Caudalie qui vient de sortir. « Car elle sera mieux comme elle est naturelle ». Tout le monde se bat pour ses produits 🙂

Alors je me dis : « testons et comparons ». Là si vous me suivez, vous allez me dire, mais Céline pourquoi donc n’as-tu pas fait une battle entre ces 2 produits?

Bon j’y ai pensé, mais ces produits ne sont comparables à mon avis que point de vue du prix. Au niveau de la composition, ils s’opposent totalement, l’un est synthétique, l’autre naturel. 

Huile de soin démaquillante de Caudalie

 

La composition, la texture, l’odeur et mon analyse

Helianthus annuus (sunflower) seed oil, Polyglyceryl-4 Oleate, Caprylic/Capric Tryglyceride, Ricinus Communis (Castor) seed oil, Prunus Amygdalus Dulcis (Sweet Almond) oil, Vitis Vinifera (Grape) seed oil, Tocopherol, Parfum (Fragrance).

Pour Caudalie, triglycéride c’est avec un « i » pas avec « y ». (J’ai copié cette composition sur le site officiel de Caudalie).

Voyons voir ce qui se cache derrière tous ces noms latins et autres ingrédients :

Des huiles végétales à foison : de tournesol, de ricin, d’amande douce et de raisin. Les polyglyceryl-4 oléate, et ester triple de glycérol et des acides caprylique et caprique (nom français du caprylic/Capric Triglyceride) qui sont des émulsionnants permettent de mélanger les produits huileux et aqueux et sont ici d’origine végétale.

Le tocophérol alias la vitamine E utilisée comme conservateur et du parfum lui aussi d’origine végétale.

Une composition 100% naturelle. Donc là on change totalement de cap par rapport à Vichy.

La texture est plus épaisse que la Vichy, plus onctueuse à l’application. Cette huile sent l’amande, mais cela reste discret.

Le prix est similaire à la Vichy : 20 CHF/15 € pour 100ml

Ce que nous en dit la marque

Convient aux peaux sèches, sensibles et mixtes.

Démaquille tous les maquillages même waterproof.

Enfin ça c’est ce que l’on trouve sur le site internet de Caudalie, car sur l’emballage ce ne sont pas les mêmes infos qui y sont inscrites.

Sur le flacon :

Toutes peaux

Visage

100% d’origine naturelle, cette huile dissout tous les maquillages même waterproof.

Ne laisse pas de film gras.

Formule testée sous contrôle dermatologique et ophtalmologique.

Non comédogène.

Après démaquillé mon visage et mes yeux, juste avant de mettre de l’eau (Vichy à droite, Caudalie à gauche). J’ai massé selon les mêmes gestes et durant le même temps :

Vichy caudalie huiles démaquillantes

Vous avez peur ? Non, même pas un petit peu ? 🙁

Mon avis sur cette huile Caudalie : les résultats sont-ils à la hauteur des promesses ?

Convient aux peaux sèches, sensibles et mixtes.

Déjà, là, on mélange « type » et « état » de peau.

Les types de peau sont sèches, normales, mixtes, grasses et les états de la peau sont sensibles, déshydratées et matures. Désolée je fais un peu ma prof ! Mais on ne peut pas mettre tous ces termes comme ça. Et les peaux normales alors ?!? Je crois qui faut revoir ça non ?

Si maintenant, on prend le “toutes peaux” du flacon.

Je ne suis pas certaine qu’une peau grasse souhaite utiliser un produit de ce style.

100% d’origine naturelle, cette huile dissout tous les maquillages même waterproof.

Pour la composition, elle est effectivement 100% naturelle, donc effectivement, on ne se met pas de la paraffine qui coûte pas cher sur le visage.

Il faut avouer que le résultat est légèrement supérieur par rapport à la Vichy, cela démaquille un peu mieux, mais si vous mettez du waterproof ou beaucoup de mascara comme moi, ce n’est pas encore 100% parfait.

Donc je relave mon visage avec ma crème lavante après, car j’aime que mon démaquillage soit parfait, sinon cela ne sert à rien de se démaquiller.

 Ne laisse pas de film gras.

Je trouve qu’elle laisse un léger film gras sur la peau, ce qui n’est pas le cas avec la Vichy. Pas étonnant avec toutes ces huiles végétales.

Formule testée sous contrôle dermatologique et ophtalmologique.

Selon le flacon, ce produit n’est pas pour les yeux mais uniquement pour le visage apparemment. En plus, on a toujours ce voile désagréable dans les yeux. Donc même constat qu’avant, il faudrait utiliser 2 produits ? Moi je dis non !

Non comédogène.

Rien à ajouter, mais je ne suis pas certaine que cela va inciter une personne à peau grasse à l’utiliser.

Mon verdict et pourquoi je n’aime pas les huiles démaquillantes ?

Les huiles démaquillantes ne démaquillent pas suffisamment, même lorsque le maquillage n’est pas waterproof. Vous pouvez en acheter sans problème si vous ne vous maquillez pas trop ou si vous rincez après.

Selon la photo ci-dessous, sous mes yeux, on voit des “cernes” noirs qui ne sont ni plus ni moins mon mascara après avoir rincé l’huile.

Vichy caudalie huiles démaquillantes

Elles laissent un voile sur les yeux ou un film gras sur la peau (Caudalie), donc on a besoin de rincer encore avec un autre produit.

Et surtout, ce que je n’aime pas et qui n’est pas négligeable, c’est cette sensation de devoir frotter longuement mes cils avec mes doigts afin d’enlever tout mon mascara. J’ai horreur de cette sensation, j’ai l’impression que j’abîme mes cils, je préfère de loin utiliser un disque de ouate.

En revanche, si vous cherchez le côté écolo, on n’utilise plus de ouate pour se démaquiller, mais plus d’eau. S’il y a des personnes qui s’y connaissent en écologie, je veux bien votre avis sur la question (3 ouates versus 1/2 litre d’eau).

Bien sûr, il y a apparemment certaines huiles démaquillantes qui sont fantastiques, comme celle de Shiseido, comme nous en parle si bien Hélène ici, mais mettre 43 CHF/40 € dans un produit que je vais rincer. Vous savez, si vous allez lu mon article sur le prix des cosmétiques,
que ce n’est pas mon genre. Je trouve ça hors de prix et je préfère investir dans un soin qui reste en contact avec ma peau. Am I right ?

Vous pouvez aller lire l’article d’Alexane du blog Lipstick et mojitos, elle parle de l’huile démaquillante L’Occitane qu’elle adore. Comme quoi 🙂

Vous aimez/utilisez les huiles démaquillantes ?

Faites-moi changer d’avis ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Share This:

6 thoughts to “Se démaquiller (ou presque) avec des huiles démaquillantes”

    1. Hello Audrey, quel produit utilises-tu ? Je suis ouverte aux suggestions. Oui faire peur n’est pas tant un problème, au moins là je sais pourquoi 🙂 et comme je suis adepte du masque noir de PeterThomasRoth à la boue irlandaise, je ne suis plus à ça près. Mais surtout c’est que le démaquillage n’est de loin pas parfait et qu’au final mon lait démaquillant est plus efficace. Bon WE !
  1. Hellowwwww !
    J’ai trouvé ton article très intéressant à lire, et la comparaison bien sympathique.
    Personnellement, je suis comme toi, je n’aime pas vraiment les huiles démaquillantes et je préfère de loin utiliser un disque de coton à la place ! Je me suis dite que j’allais utiliser des cotons réutilisable pour être un peu plus écologique mais je n’ai pas encore considéré la chose plus que ça.
    1. Coucou Laura,
      Merci beaucoup. Après discussion précise avec Caudalie, il faudrait masser l’huile pendant 5 minutes sur les yeux et le visage. Peut-être effectivement que mon massage est un peu court, mais 5 min c’est trop long et bien plus vite avec mes cotons. Je pense que les cotons réutilisables sont une très bonne idée. En as-tu trouvé des agréables et efficaces?
      Bon courage pour la suite 🙂 Bises
  2. Les huiles que tu as testée ne sont pas les plus efficaces, je les aie testées et bof bof, je suis d’accord avec toi ! Je suis une adepte des huiles démaquillante, je trouve que rien ne nettoie mieux sans irriter même le waterproof (mascara et eyeliner pour moi) , je te conseille d’essayer celle à l’immortelle de l’occitane, la DHC ou encore celle de Lierac (celle ci pique un peu les yeux)…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *