Le blog reprend (gentiment) du service !

Et oui, toutes bonnes choses ont une fin, je suis rentrée de vacances. Je dois vous avouer que n’ayant ni tablette, ni ordinateur avec moi, l’écriture de mes futurs articles n’ont pas du tout avancé.

C’est comme quand on laisse le tas de linge à côté du fer à repasser, je n’ai jamais vu le tas se repasser tout seul, quel malheur.

Ne vous inquiétez pas, je vais rapidement me remettre à la tâche. Mais d’ici là, je vous propose de me poser vos questions. Cela fait un moment que je n’ai pas fait une session : réponse à vos questions.

Tous les sujets sont bienvenus, du moment que cela reste dans le cadre de la cosmétique et du maquillage.

 

Vous pouvez me poser vos questions jusqu’au 20 août en me laissant un commentaire sous cet article, par email à infos@dismoiceline.com si vous êtes timide ou sur la page Facebook ou sur Instagram, c’est comme vous voulez.

Je me réjouis de vous lire et vous dis à très vite.

Céline

Vous pouvez vous inscrire à la newsletter sur la page d’accueil et recevoir un e-mail lorsque je publie un nouvel article.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Share This:

Y a quoi dans ma valise ?

Comme je pars très bientôt en vacances, je me suis dit que j’allais vous expliquer ce que j’emporte dans ma valise. Je ne parlerai bien sûr que de produits cosmétiques et non pas du nombre de maillots de bain que j’emmène, ça tout le monde s’en fiche comme de l’an 40.

J’ai l’énorme chance de partir loin pour quelques semaines, plages et randonnées seront d’actualité. Je vais détailler uniquement les soins que je trouve pertinents. Si j’explique chaque produit un à un, vous serez encore en train de lire mon article à la fin de l’été.

A chaque fois, je vous mets la raison pour laquelle le soin part avec moi. J’ai classé ces soins en 3 catégories : visage, corps – cheveux et protection solaire. Quant à l’ordre, il est fidèle à leur suite d’utilisation.

 

Visage

 

Sanoflore – Aqua Rosa Essence botanique de beauté fraîche

Réveiller ma peau le matin avant mes soins

 

J’ai choisi d’emporter ce soin pour 2 raisons : il est hydratant grâce à l’acide hyaluronique qu’il contient et sa taille de 50ml sera parfaite pour les vacances. Je l’utiliserai comme tonique chaque matin.

Caudalie – Sérum VinoPerfect anti-taches

Renforcer le pouvoir de ma crème solaire et limiter l’hyperpigmentation cutanée

 

Grâce à sa composition riche en antioxydants, je vais l’appliquer sous ma crème solaire pour empêcher les taches d’hyperpigmentation. Surtout que j’en ai déjà des petites sur les joues, si je peux en éviter d’autres.

Erborian – Cleansing Solid Oil

Démaquiller en un seul geste sans coton

 

Je vous en ai parlé la semaine passée ici. Ce baume démaquille et nettoie de manière très efficace, yeux compris. Vu que je ne vais pas maquiller des tonnes, je vais emporter ce produit facile d’utilisation. En plus, je n’aurai pas besoin de coton, ni d’un 2ème produit pour nettoyer. Si la valise est légère, cela me convient aussi.

La Roche-Posay – Eau thermale

Eviter le dessèchement dû au calcaire et apaiser si besoin

 

Je ne sais pas trop l’état de l’eau où je pars. Et je me dis que ça ne sera pas une mauvaise idée de se faire un coup d’eau thermale après le nettoyage de mon visage. En plus, cela peut toujours être utile en cas de coups de soleil. Je vais tout faire pour ne pas que cela arrive, mais vaut mieux être prévenante. J’ai un problème intitulé la déformation professionnelle, je prends une trousse de médicament de fou pour pallier à quasiment tous les petits bobos, douleurs et maladies…mais bon, quand j’en ai besoin, je suis bien contente.

AnneMarieBörlind – Aqua Nature Contour des yeux

Hydrater mon contour des yeux

 

Depuis quelques années, le soin contour des yeux est devenu incontournable à ma routine beauté. J’en utilise rarement des hydratants, mais avec le soleil, je l’utiliserai le soir pour qu’il déploie tout son effet.

Lierac – Sérum Hydragenist

Régénérer ma peau durant la nuit

 

Le soleil assèche la peau, donc pour éviter de ressembler à une momie à la fin des vacances. J’appliquerai ce sérum le soir, je pense que ma peau sera ravie d’être bien hydratée.

Viliv – get a night restore

Nourrir ma peau

 

Déjà la taille de ce pot est idéale, 15ml. Je préfère emporter ça que plein de petits échantillons. Ce soin va dans la suite de l’hydratation qui sera apportée par le sérum Liérac et le contour des yeux AMB. Je me réjouis de tester cette marque Suisse sur laquelle je lorgne depuis des mois.

Innisfree – Skin Clinic Mask à l’acide hyaluronique

 

Régénérer la peau en profondeur

 

J’espère avoir un peu de temps pour me faire un masque hydratant un soir. Même but que le sérum Liérac, éviter un teint terne et une peau qui se desquame. Vous pouvez l’obtenir à la pièce chez Belovegrace.

Filorga – Hydra-Filler Mask

Hydrater la peau en profondeur

 

Idem que pour le masque Innisfree, c’est simple d’utilisation, on applique et on laisse poser. Idéal en vacances, pas besoin de trop réfléchir.

Corps et cheveux

Phyto – Phytokératine Extrême Masque d’exception

Eviter le dessèchement de mes cheveux

 

Les cheveux ne sont pas vraiment épargnés lorsqu’ils subissent soleil et eau salée. Même mes cheveux ne sont pas très secs, je me dis que je vais faire un peu de prévention en faisant ce masque régulièrement après la plage. En plus, ce soin sent les vacances.

Phyto – Phytokératine Extrême Crème d’exception

Eviter le dessèchement de mes pointes

 

Je prends ce soin pour les mêmes raisons que le masque. Comme cette crème ne nécessite pas de rinçage, je pourrai l’appliquer tous les jours, même si je ne me lave pas les cheveux.

Ahava – Deadsea Plants Caressing Body Sorbet

Hydrater malgré la chaleur

 

La crème pour le corps est vraiment un soin que je délaisse pendant des vacances au soleil. La journée, j’applique de la crème solaire, mais après ma douche, le soir, je mettrai volontiers un soin hydratant. D’habitude, je n’aime pas les lotions pour le corps, je ne les trouve pas assez hydratantes. Mais avec la chaleur, c’est une autre histoire. Ce soin Ahava fera parfaitement l’affaire au vu de sa texture, une crème gélifiée rafraîchissante.

La Roche-Posay – Cicaplast Baume B5

Soigner une irritation

 

Ce baume à tout faire apaisera en cas d’irritations, d’échauffement ou cicatrisera en cas de blessure. Quasiment un médicament.

Soins solaires et après-soleil

 

La Roche-Posay – Anthelios XL Wet Skin Gel

Protéger ma peau du soleil grâce à un soin ultra-waterproof

 

Si l’eau est agréable, je peux rester longtemps dans l’eau, donc j’ai besoin d’un soin solaire qui résiste à l’eau. Il peut également s’appliquer sur peau mouillée. Son SPF est un 50+, le maximum autorisé en Europe et le minimum pour ma peau claire.  Mon article complet sur ce soin ici

Nuxe – Sun Lait Fraîcheur Après-Soleil

Rafraîchir après une exposition au soleil

 

Je ne suis pas fan des laits après-soleil que je trouve trop riches. Celui de Nuxe a une texture parfaite, légère tout en étant nourrissante. Ce que j’aime surtout dans ce soin, c’est sa fragrance estivale. En plus, ce soin apaise une peau légèrement échauffée.

Vous connaissez ces soins ?

Quel est le soin que vous mettez d’office dans votre valise ?

 

J’espère que vous avez aimé cet article. Vous pouvez le partager sur les réseaux sociaux et/ou laisser un commentaire. Vous pouvez également vous inscrire à la newsletter sur la page d’accueil et recevoir un e-mail lorsque je publie un nouvel article. Je vous dis à très vite.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Share This:

Top Découverte Juillet 2017 Erborian Solid Cleansing Oil

Honnêtement, je ne pensais jamais me réconcilier avec les baumes démaquillants. Mais je dois avouer que le fameux : « faut jamais dire jamais », ne fut jamais aussi vrai.

Je ne fus pas convaincue par les huiles démaquillantes Vichy et Caudalie, encore moins par le baume démaquillant de The Body Shop. Le problème est que je suis très cartésienne et assez carrée exigeante. Mes avis sont souvent très tranchés, du style, j’adore ou je déteste. Si je suis convaincue d’un produit, j’en vanterai les mérites sans relâche. Par contre, si un produit m’a déçue, il sera très difficile de me faire changer d’opinion.

Je n’aime pas être déçue par un cosmétique. En effet, je préférerai tout aimer. Au fond, je ne suis pas une méchante, même si je peux être piquante et sarcastique. Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil, ça serait le rêve.

Pour en savoir un plus sur la marque Erborian dont je vous ai déjà parlé de nombreuses fois, je vous invite à relire mon article sur leur gommage au Magnolia.

Sur la route des vacances

Cet été, je pars en vacances à la plage. Je vais pas beaucoup me maquiller pour boire la tasse ou marcher 10 km. Donc emporter un seul soin pour me démaquiller sans coton est la meilleure chose à faire. C’est en tombant par hasard sur ce soin Erborian que j’ai eu l’idée d’utiliser un baume démaquillant. Mais, je me suis dit : « Céline, teste ce produit avant de partir, car si tu l’aimes pas, tu vas pester toutes les vacances ! » Car, en plus, je suis une râleuse professionnelle (je me connais bien et sais même voir mes défauts). Mais attention je rouspète à bon escient pour faire avancer les choses, j’essaye (j’y arrive pas toujours) d’être constructive dans mes critiques.

 

Le packaging

Le packaging est efficace et simple. Une spatule se trouve à l’intérieur du pot afin de prendre la quantité de produit nécessaire de manière hygiénique. La taille du pot est parfaite, car il est facilement transportable (moins de 100g, donc ok en bagages à main). J’adore ce genre de petits détails, car cela veut dire qu’il y a des gens qui ont réellement réfléchi à ce packaging.

La composition

Elle n’est pas 100% naturelle, mais bon ce produit se rince, donc cela ne me dérange pas tant que ça. Des huiles de tournesol, coco, amande et du beurre de karité pour le côté démaquillant. De nombreux extraits de plantes apaisants, antioxydants, détoxifiants et éclaircissants sont également présents. Des dérivés de sodium laureth sulfate et des colorants pour les ingrédients négatifs. Je ne comprendrais jamais l’intérêt de mettre des colorants dans un cosmétique. De surcroît que l’on rince. Quant à l’odeur, elle est fleurie et relativement discrète.

Son efficacité

Ce baume est un produit 2 en 1 faisant office de démaquillant et nettoyant. Vous allez me dire, c’est noté sur l’emballage. Oui, mais c’est ce qui fait tout à fait la différence entre ce soin et ses concurrents. En effet, on applique un peu de baume sur peau sèche qui se transforme en huile avec la chaleur de la peau. Erborian mentionne qu’il faut éviter le contour des yeux. Si j’utilise un produit, je veux qu’il démaquille tout, visage ET yeux. Je n’ai aucun soucis à l’utiliser sur les yeux, hormis qu’on ressemble rapidement à un panda.

Après rinçage, la peau est douce, propre et sans film gras. Le résultat est nettement meilleur que celui obtenu avec les huiles démaquillantes Vichy et Caudalie, qui malgré leurs promesses, laissent un film gras désagréable sur la peau et un voile sur les yeux. En effet, avec ce baume il n’est pas nécessaire de procéder à un 2ème nettoyage.

J’ai utilisé ce produit pour enlever différents maquillages. Je l’ai mis au défi d’enlever mon crayon Burberry bleu foncé qui est extrêmement tenace qui est difficile à enlever même avec un démaquillant waterproof. Tout, je dis bien TOUT est parti. Je fus totalement bluffée. Cloué son bec à la Céline… et ça n’arrive pas souvent. Il est déjà dans ma valise.

Vous connaissez ce produit Erborian ?

Vous aimez les baumes démaquillants ?

J’espère que vous avez aimé cet article. Vous pouvez le partager sur les réseaux sociaux et/ou laisser un commentaire. Vous pouvez également vous inscrire à la newsletter sur la page d’accueil et recevoir un e-mail lorsque je publie un nouvel article. Je vous dis à très vite.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Share This:

Je vous dis tout sur #1 : les soins solaires

Depuis l’arrivée de cette météo estivale, nous vendons un grand nombre de solaires à la pharmacie. Mais, souvent, les mêmes questions et conseils reviennent sans cesse. Et là je me suis dit, les gens se protègent du soleil, c’est bien. Mais que faire pour améliorer les connaissances du grand public à ce sujet ?

Ben écrire un article entièrement consacré à ce sujet…quelle bonne idée ! Récemment, je vous avais déjà parlé dans un article des dernières innovations solaires de La Roche-Posay. Dans cet article orienté produits, je vous avais donné quelques idées sur le bon comportement face au soleil, mais je ne m’étais pas étalée sur le sujet.

Souvent les articles parlant de soins solaires rabâchent sans cesse les même propos face à l’exposition au soleil et restent trop généraux et superficiels. Donc, il est temps de vous expliquer simplement quelques points essentiels pour bien se protéger cet été. Et je ne suis pas seule, rien ne vaut un expert en cosmétique pour soutenir mes propos. J’ai fait appel à un bloguer biochimiste et cosmétologiste Alex Rio et oui rien que ça. Son aide fut précieuse pour l’écriture et la relecture de cet article. C’est tellement agréable de trouver quelqu’un qui parle le même langage. Je vous invite à vous rendre sur son blog pour découvrir son univers beauté, nature et scientifique.

 Voici mes produits solaires visage pour les vacances

Le soleil est bénéfique, mais…

Tout le monde sera d’accord si je dis que le soleil est synonyme de plaisir et de bonne humeur. Rappelez-vous votre baisse de moral quand le 1er juillet, il faisait à peine 16°C le matin, inhumain !

Le soleil est nécessaire à la vie sur la planète. Donc sans soleil pas de vie. Pas de photosynthèse pour les plantes, pas de libération de vitamine D dans notre peau. Ses effets bénéfiques sont indéniables, mais il est essentiel de garder à l’esprit que le soleil provoque des effets néfastes sur notre santé, comme des cancers de la peau et son vieillissement prématuré. Notre peau doit être protégée à tout moment de la vie et particulièrement chez les jeunes enfants.

 

Beaucoup de gens me sortent souvent cet argument bancal, mais avant le soleil était moins puissant, donc on n’avait pas besoin de crème solaire.

Le soleil devient plus puissant, je ne savais pas, intéressant comme théorie ! Le soleil je vous rassure, envoie les mêmes rayons depuis la création du système solaire. Certes, le réchauffement climatique est présent, mais c’est pas cela qui change grand-chose. Il y a des facteurs qui se sont modifiés comme la protection de la Terre et la destruction partielle de la couche d’ozone sur certaines zones du globe. Mais c’est surtout notre comportement face au soleil qui s’est modifié et pour comprendre cela, il est nécessaire de faire un petit voyage au début du siècle passé.

Un peu de culture, ça va pas nous tuer

Pour comprendre notre relation avec le soleil en Europe, il faut remonter aux années 30 avec les “premiers produits solaires” de Nivea ou Jean Patou avec son Huile de Chaldée qui contient le PABA (l’acide para-aminobenzoïque) au fort potentiel allergisant, désormais totalement interdit en cosmétique.

Elle était pas osée cette publicité ? Ouh shocking, une épaule !

A l’époque, le teint de porcelaine était la norme chez les consommatrices. (Il est toujours de mise chez les femmes asiatiques qui font tout pour ne pas bronzer, ombrelle, gants, crème solaire). Cette mode va être délaissée et évoluer de plus en plus vers la recherche d’une couleur brune sur le visage mais aussi sur le corps. Cette relation au soleil va participer véritablement à l’émancipation de la femme. C’est un aspect très positif du soleil qui va contribuer à changer le rôle social et les droits des femme dans nos sociétés ! Donc Mesdames, merci au soleil 😉 !

Cette époque, « Bronzé à tout prix », va perpertuer dès le début des congés payés et atteindre son paroxisme dans les années 80-90 où la peau bronzée était associée à la beauté, à la réussite sociale et professionnelle. De toute façon, les années 80, c’était l’époque de tous les dangers, tout le monde fumait dans les lieux fermés, enfants présents bien sûr, on bronzait sans crème solaire ou éventuellement on mettait de la graisse à traire, etc.

Faut-il modifier son comportement au soleil ?

Oui, la graisse à traire n’est pas une protection solaire ! Et comme la Suisse est le pays n°1 des cancers de la peau en Europe, je pense qu’il y a encore du pain sur la planche.

Grâce à de nombreuses campagnes de santé publique et au travail des industriels de la cosmetique, l’exposition au soleil evolue vers la notion de modération. Nous sommes également influencées par l’Asie où la tendance est toujours au teint naturel sans bronzage. Le bronzage excessif n’est plus vraiment considéré comme un gage de bonne santé. On s’est souvent moqué de moi, car je ne bronzais pas du visage, mais je préfère protéger ma peau TOUTE l’année et avoir moins de rides, moins de taches, quitte à rester blanche.

Ah bon il y a différents rayons UVs ?

Déjà je vais vous parler un peu UVs, ces fameux rayons solaires dont il faut ABSOLUMENT se protéger. La lumière visible nous provenant du soleil (j’espère que là, je ne vous apprends rien) est composée de plusieurs rayons aux longueurs d’onde différentes :

50 % de lumière visible : vision de jour (la nuit, il n’y en a pas, logique !)

40 % d’infra-rouge : chaleur

10 % UVs, dont UV A, UV B et UV C

Voyez que ces UVs ne sont pas présents en grande quantité, pourtant ils sont très néfastes.

UV

A

B C
Coup de soleil Extrêmement dangereux
Vieillissement prématuré de la peau Bronzage durable

Brûlures

Epaississement de la peau

 

N’atteignent pas la surface de la Terre, sont retenus par la couche d’ozone. Si y a pas de couche d’ozone ? Ben c’est le carnage. Elle se sera complètement reformée d’ici 2050, ouf.

Provoquent tous le cancer, la bonne nouvelle !

Pour résumé, les UV C ne se retrouvent pas sur notre peau. Donc il faut encore se protéger des UV A et B. Ces UVs sont de plusieurs types et sans entrer dans les détails, afin d’avoir une excellente protection, il est essentiel d’utiliser un soin protégeant des UV longs et courts. C’est généralement mentionné sur les soins, comme par exemple lorsque le sigle UV A est entouré d’un cercle. Maintenant vous êtes prévenue.

Si vous voulez comprendre comment notre peau se protège naturellement (bien que de manière limitée) contre le soleil, je vous invite à lire l’article qu’Alex avait écrit sur son blog à ce sujet.

Les UVs sont-ils les mêmes partout en tout temps ?

La réponse est simple : NON. L’intensité des rayons UVs est quantifiée grâce à l’index UV, une échelle allant de 1 à 12 que l’on retrouve sur les sites météorologique. En été par exemple, au bord du lac, l’index UV est de 10. En montagne, il est de 12.

Plusieurs facteurs influencent l’intensité des UVs :

  • L’horaire, entre 11h et 15h, le soleil est à son zénith
  • La réflexion, les surfaces comme la neige, l’eau et le sable reflètent les rayons lumineux
  • La situation sur le globe, plus on est proche de l’équateur, plus les rayons arrivent de manière verticale sur la Terre, idem pour l’altitude
  • La saison comme l’été
  • Les nuages, attention aux nuages blancs qui augmentent la réverbération et donc la puissance des UVs

Dans ma crème de jour, il y a un SPF 30, je suis protégée, non ?

Les SPF dans les crèmes de jour sont une aberration. C’est un argument marketing qui n’a aucune utilité. En voici les raisons :

  • Un filtre chimique est stable entre 20 minutes et 2 heures. Temps après lequel il faudra réappliquer de la crème solaire. Ah, vous n’en mettez qu’une fois par jour ?!?
  • Le filtre solaire prend de la place dans la formule de la crème. Cela coûte nettement moins cher que des actifs, c’est comme l’air dans les glaces.
  • Pour vous donner un exemple, acheter une crème de jour avec un filtre SPF, c’est un peu comme dire que la glace (et oui il fait chaud !) stracciatella est une glace au chocolat. Non, il y a des pépites de chocolat, mais ce goût n’est pas très présent…vous saisissez la nuance.

Pour résumé, on laisse les crèmes de jour avec des SPF sur les étagères et on applique une protection solaire sur sa crème si on souhaite se protéger de manière optimale.

Une crème solaire antitache ?

Encore un argument marketing irrecevable. TOUTES les crèmes solaires sont d’office des soins antitaches. Logique, puisqu’elles protègent de l’hyperpigmentation due aux méfaits du soleil. On vous aurait menti ? Non pas vraiment, mais on vous fait croire des choses qui sont incontestables. Tous les fabricants pourraient apposer cette mention sur leurs produits. Alors, les marques me diraient, mais non, dans mon produit, il y a l’ingrédient X qui permet d’unifier le bronzage et de limiter un travail excessif de la mélanine. Oui peut-être mais cet ajout ne rend pas le soin miraculeux pour autant.

Ma crème solaire est enrichie en antioxydants, est-elle meilleure qu’une autre ?

Les antioxydants sont des substances qui permettent de lutter contre la libération des radicaux libres. Je vous parle chinois, c’est normal. Lorsqu’on expose notre peau au soleil, celle-ci libère des substances appelées radicaux libres qui peuvent endommager l’ADN de nos cellules. Notre corps possède différents mécanismes pour empêcher les méfaits provoqués par ces radicaux libres. De nombreuses substances comme les vitamines C, E, le β-carotène, le sélénium, le resvératrol (contenu dans le vin rouge et dans les soins Caudalie), etc. sont connues pour leur rôle d’antioxydant.

Ces antioxydants ne peuvent pas remplacer une crème solaire, mais peuvent en améliorer les effets. Certaines marques, les mêmes qui mentionnent « antitache », pour qui le bronzage est encore de rigueur, ajoute des antioxydants à leurs produits solaires afin d’obtenir un produit permettant de bronzer en se protégeant. Sachez que ce sont surtout les UV A qui produisent des radicaux libres, donc ces antioxydants ne protègent pas des coups de soleil. Ils sont plutôt bénéfiques pour limiter le vieillissement cutané dû au soleil.

Les innovations WetSkin, anti-sable, brume ?

La crème solaire est un soin que de nombreuses personnes n’appliquent pas forcément avec plaisir. Je pense surtout aux hommes qui n’utilisent jamais de cosmétiques. Les industriels l’ont bien compris et s’efforcent de rendre l’utilisation des soins solaires agréable autant que faire se peut (ah depuis le temps que je voulais placer cette expression datant du 15ème siècle #ringarde).

Donc La Roche-Posay a sorti une crème que l’on peut appliquer sur peau sèche ou mouillée et une brume que l’on peut appliquer par-dessus le maquillage sans devoir étaler le produit.Vichy a sorti aussi une version anti-sable. Pour avoir fait des essais à la pharmacie, je pense que c’est la version qui m’a le moins convaincue. En tout cas, l’industrie cosmétique n’est pas en manque d’idée pour que nous nous badigeonnions tout l’été de crème solaire.

Je pense qu’il est important de bien choisir sa forme galénique afin d’utiliser son soin avec plaisir et non avec réticence, le but étant que le produit ne reste pas dans l’armoire.

Quelle est la différence entre un filtre minéral et chimique ?

Filtre minéral ou physique Filtre chimique
Dioxyde de titane, oxyde de zinc Mexoryl, Tinosorb, Octocrylène, Cinnamates
Ne pénètre pas dans la peau, reflète les UVs Pénètre dans la peau, absorbe les UVs
Poudre blanche, insoluble dans l’eau Poudre lipophile
Laisse des traces blanches Ne laisse pas de traces blanches
Pénètre dans l’organisme, si utilisé sous forme de nanoparticules donc potentiellement toxique, mention obligatoire par le fabricant dans la liste des ingrédients INCI : [nano] Potentiellement toxique, de nombreux filtres ont été interdits.

Quand on lit ce tableau, le plus simple au niveau sanitaire serait d’interdire les filtres chimiques et de ne commercialiser que des soins contenant des filtres minéraux. En effet, les filtres minéraux semblent nettement moins nocifs que les chimiques. Le problème est que ces filtres minéraux sont très difficiles à dompter et rendent les soins épais et blancs, très blancs.

Certaines marques arrivent tout de même à contourner ce problème et proposent des soins avec des filtres minéraux dont l’effet est moins blanc : (liste non exhaustive)

Avène Fluide Minéral SPF 50+ (existe en version teintée, avec une jolie teinte), Lubex anti-age UV50 mineral, Skinceuticals Mineral Radiance UV Defense SPF 50, Kiehl’s Ultra Light UV Defense Mineral SPF 50.

De plus, ces filtres minéraux (surtout le dioxyde de titane) sont pointés du doigt par la législation. En effet, ils sont suspectés d’avoir des influences négatives sur le système immunitaire et d’être aussi néfastes pour les opérateurs qui respirent ces nanoparticules pendant la production. Et rappelez-vous, un produit contenant un filtre minéral ne signifie pas qu’il est 100 % naturel. C’est le cas des soins de dermo-cosmétiques traditionnels et des produits mentionnés plus hauts.

Cela amène ma prochaine question.

Quel soin choisir ?

 

C’est bien joli de vouloir absolument du naturel, mais hormis les soins cités précédemment, les soins corps minéraux sont souvent atrocement épais. Donc, ma règle est simple.

Pour ma protection solaire quotidienne (toute l’année, je suis folle, vous le savez), j’utilise un filtre minéral avec le Lubex anti-age UV50 mineral et lorsque je vais au soleil (plage, randonnée, etc.), comme cela reste occasionnel, j’utilise des filtres chimiques. Même si ces filtres solaires qu’ils soient chimiques ou minéraux peuvent être potentiellement toxiques, il vaut mieux se protéger que de risquer un cancer de la peau. Vaut mieux prévenir que guérir, je ne le dirai jamais assez.

Quelle est la différence entre une crème solaire enfant et adulte ?

Des filtres minéraux se retrouvent parfois en plus grande proportion dans les solaires enfants. 2 règles sont simples : les soins sont plus hydratants et/ou nourrissants et sont plus résistants à l’eau. En effet, les enfants ont une peau qui se dessèche plus rapidement et normalement, ils jouent plus dans l’eau et/ou dans le sable qu’un adulte. Les adultes peuvent bien sûr utiliser une crème solaire destinée aux enfants.

J’ai oublié ma crème solaire enfant, puis-je appliquer une crème solaire adulte à mon enfant de 2 ans ?

Mais j’espère bien que oui ! Sinon, je lance le #ParentsIndignes. Oublier la crème enfant…personne n’est parfait. Et j’aimerais bien savoir à qui cela n’est jamais arrivé, mais ne pas appliquer de crème, là c’est non-assistance à peau en danger !

Vous rigolez peut-être, mais j’ai tout de même une cliente qui m’a avoué que sa fille de 4 ans avait fait une insolation. En fait, le #ParentsIndignes existe déjà ?!?

Mes petites astuces pour s’exposer de manière intelligente

  • Eviter absolument l’exposition entre 11h et 15h.
  • Se protéger avec un SPF 30 minimum, mais le mieux est d’utiliser un SPF 50.
  • Appliquer suffisamment de crème, 20 à 30ml/jour, donc le tube de 300ml ne suffira pas pour toute la famille pendant 15 jours !
  • Réappliquer souvent de la crème, surtout après baignades, sports et activités dans le sable. Quand je vais à la plage, c’est quasiment toutes les heures. Daylong, voici bien une marque qui vend du rêve et…des mensonges, on ne peut pas appliquer une crème solaire qu’une seule fois par jour…à moins de rester à l’intérieur ! Le nom faisant allusion à 1 application/jour, trompe le consommateur.
  • On n’expose pas les enfants de moins de 1 an. Ces recommandations sont valables pour les enfants jusqu’à 3 ans, mais à part si on les attache à un arbre, pas si simple. On essaie de les garder à l’ombre, de leur mettre un chapeau, des lunettes, des habits UVs.
  • S’hydrater correctement, surtout en cas de coups de soleil. Mais ça, vous n’en aurez pas.

Je m’associe avec Lubex anti-age et vous propose de gagner 1 des 3 Lubex anti-age UV50 Mineral mis en jeu.

 

Conditions de participation

 

Merci de les lire et de les respecter ! 

Pour tenter de gagner 1 soin Lubex anti-age UV50 Mineral mis en jeu, vous devez :

  1. Vous inscrire à ma newsletter. J’envoie un email lorsque je publie un nouvel article (1 à 2 fois par semaine). Pas besoin de mentionner votre email, je le vois automatiquement.
  2. Répondre aux 2 questions suivantes et envoyer vos réponses en commentaire sous l’article.

– Quelle est le titre du dernier article sur le blog d’Alex ?

– Quel est le nom du produit Lubex anti-age auquel j’ai consacré l’article le plus récent sur mon blog ?

Je validerai tous les commentaires à la clôture du concours. Vous me connaissez, je ne vais pas vous donner les réponses. Je ne peux empêcher mon côté prof’ de refaire surface !

Ce n’est pas obligatoire, mais si vous aimez ma page Facebook ou me suivez sur Instagram, ainsi que la page Facebook ou le compte Instagram d’Alex ou que vous partagez la publication du concours, cela vous offrira une ou plusieurs chances supplémentaires ! N’oubliez pas de me taguer dans vos partages Facebook ou Instagram !

Il faut être majeur(e) pour participer à ce concours.

Ce concours est ouvert à la Suisse uniquement jusqu’au dimanche 16 juillet minuit.

Vous aimez cette nouvelle série « Je vous dis tout sur » ?

Vous en avez appris un peu plus sur les soins solaires ?

Bonne chance !

J’espère que vous avez aimé cet article. Vous pouvez le partager sur les réseaux sociaux et/ou laisser un commentaire. Vous pouvez également vous inscrire à la newsletter sur la page d’accueil et recevoir un e-mail lorsque je publie un nouvel article. Je vous dis à très vite.

Je remercie chaleureusement Alexandre d’AlexRioLab pour ses connaissances et son aide si précieuse ainsi qu’Angélique pour l’organisation de ce concours.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Share This:

Produits terminés #18 : Juin 2017

Voici mes produits terminés de juin et j’ai inclus une petite nouveauté pour vous faciliter la lecture. J’ai mis des + et – pour retracer facilement les points positifs et négatifs des produits que je présente. J’espère que vous lirez tout me même le blahblah qui accompagne ces petites descriptions.

Et les choses qui ne changent pas, ce sont les mentions : je rachèterai, je rachèterai peut-être ou je ne rachèterai pas.

Vous verrez que je fais la différence entre les verbes « acheter » et « racheter ». J’utilise toujours le verbe « acheter » quand j’ai reçu le produit et « racheter » quand je l’ai acheté.

Je vous mets à chaque produit son nom exact, comme ça, vous le retrouverez facilement sur internet. Bonne lecture !

 

Sothys – Mousse de douche, Evasion Ambre et myrrhe : j’achèterai peut-être

 

+ Texture ultra soyeuse, base lavante douce

– Ne se trouve qu’en institut, cher 38 CHF

Cette mousse fait partie d’un rituel complet sorti ce printemps chez Sothys. La texture de cette mousse compacte et onctueuse en fait un soin très agréable à utiliser. Elle s’étale parfaitement sur la peau. L’odeur de myrrhe et d’ambre est une fragrance orientale soutenue qui m’a plu malgré me réticences à ce type de parfum. J’essaye de ne pas trop me répéter, mais j’adoooore les mousses de douche. Donc à tester si elle vous passe devant les yeux.

Grow Gorgeous – Hair Densit Shampoo : je ne rachèterai pas

 

+ Composition complexe riche en actifs, base lavante douce

– Ne mousse pas suffisamment, emmêle les cheveux

Je crois que c’est la première fois que je suis déçue par un produit de la maison DECIEM. Il fallait bien que cela arrive un jour. L’odeur est mixte donc ce soin pourrait sans problème être utilisé par un homme. J’aurais dû utiliser toute la routine qui entoure ce soin afin d’en voir son effet. Quant à la composition, elle n’est pas 100% naturelle, mais DECIEM y renferme de réels actifs. La base lavante est douce, mais tellement douce que cela ne mousse pas ou très peu. Je veux bien des produits qui ne moussent pas beaucoup, mais pour les cheveux, il faut un minimum tout de même. Je fais ma pénible, mais si après 2 shampooings, j’ai l’impression que mes cheveux sont encore sales, ce produit n’a pas réussi à me convaincre.

Phyto – Phytokératine Extrême : j’achèterai peut-être

+ Composition de qualité, à base d’extraits de plantes. Base lavante douce. Effet douceur instantané

Cela fait plusieurs années que je connais la marque Phyto. Au lieu d’utiliser de l’eau dans la composition de ces soins, Phyto utilise des extraits de plantes. Et cela change tout, même l’excipient devient alors un actif. Les compositions ne sont pas 100% naturelles, mais les bases lavantes sont très douces. Je n’ai pas les cheveux secs, mais comme j’ai reçu ce 50ml, je me suis dit que j’allais l’utiliser. Ce shampooing est relativement épais et une petite quantité suffit. Son rendu m’a relativement bluffée. En effet, j’en appliquais uniquement sur mes longueurs et du coup, pas besoin d’après-shampooing. Immédiatement après (même le 1er) lavage, mes cheveux étaient beaucoup plus doux et démêlés. Je rachèterai peut-être la version Phytokératine normale, pas extrême.

Dove – Go Fresh Cucumber & Green Tea : je n’achèterai pas, produit non terminé

 

+ Forme roll-on

– Inefficace, rempli d’allergènes et d’alcool

J’avais déjà testé la version aéorsol, mais comme le spray n’est pas ma forme de déodorant préférée, j’étais impatiente de tester ce roll-on. Autant vous prévenir de suite, bien que ce déodorant soit sans sels d’aluminium, il n’est pas 100% naturel. Vous deviez vous en douter, non ? J’avais récemment évoqué ce sujet dans mon article sur le fantastique Déo Roll-On Naturaline.

La composition est assez simple, de l’alcool, de l’eau, du parfum et…de nombreuses substances odorantes allergisantes. L’alcool est l’ingrédient faisant office d’antibactérien. Dans les cosmétiques, les irritations à l’alcool sont fréquentes, mais le problème n’est pas l’alcool lui-même mais son mode de fabrication et les résidus qui l’entourent dans le produit fini. Il est impossible de connaître la composition de ces résidus, mais il est sûr qu’Unilever (qui commercialise Dove) n’utilise pas de l’alcool de haute qualité comme le ferait Weleda par exemple.

Pour moi, pas d’irritations, bien que des picotements après l’épilation. En revanche, le problème c’est l’efficacité ou plutôt devrais-je dire l’inefficacité. Car ce déodorant ne couvre aucunement les odeurs de transpiration. Ce produit est un flop total.

Caudalie – VINE[ACTIV] Soin Yeux Défatiguant Lissant : j’achèterai peut-être

+ Texture légère, odeur fraîche

 

Je vous avais parlé de toute la gamme VINE[ACTIV] dans un article complet. Ce soin yeux a une texture très agréable pour le printemps-été. En effet, la crème pénètre très facilement, pas besoin d’y passer des heures. L’odeur est fraîche et délicate, bien que ce produit soit sans parfum. Pour les effets, je n’ai pas vu de phénomène spectaculaire se produire au niveau de mon contour des yeux. J’ai utilisé ce soin matin et soir avec grand plaisir.

Grown Alchemist – Sérum Détox Antioxydant Plus 3 : je rachèterai

 

+ Odeur puissante botanique, composition de qualité

– Assez cher, 70 CHF

J’avais acheté ce soin en soldes sur SpaceNK, mais on trouve la marque sur le site Manor. Cette marque australienne propose des soins naturels. Ce sérum est très liquide, donc il peut faire partie d’une routine de type layering (où on superpose plusieurs soins l’un après l’autre). Même si je ne suis pas fan des sérums liquides, cela ne m’a posé de problèmes. Je l’appliquais le soir sous ma crème de nuit. L’odeur est botanique et très puissante, mais cela ne m’a pas dérangée. Bien que la composition soit riche en antioxydants et en actifs anti-âge comme des peptides, pas d’effet miraculeux à l’horizon, mais une jolie peau au réveil. En allant faire un tour sur le site de Manor, je me rends compte que j’ai envie d’acheter tous les soins de la marque. Je respire, je me calme. Les prix sont milieu de gamme, mais les compositions sont de qualité, donc je pense que cela vaut le prix.

Sephora – Super démaquillant yeux waterproof : je rachèterai peut-être

 

+ Démaquille bien

– Trop cher pour une composition si médiocre

 

J’achète ce produit uniquement en version mini de 50ml que je trouve très pratique pour partir en vacances. Il démaquille très bien. Logique pour un démaquillant me direz-vous, mais il y a des démaquillants qui sont totalement inutiles dès qu’on porte plus que 2 couches de mascara. Mieux vaut ne pas s’attarder sur la composition qui est un mélange des ingrédients les plus pauvres que l’on puisse trouver en cosmétique. Des silicones, de l’EDTA, des PEG, des colorants et tout seul abandonné à la fin de la liste des ingrédients, le pauvre extrait de bleuet pourtant mentionné sous le nom du produit. C’est un peu la honte se moquer de la consommatrice. Il est un peu gras, mais comme je le rince, cela ne me dérange pas. 4.50 CHF pour 50ml, c’est cher payé tout de même.

PhytoSuisse Prélude – Crème visage : je n’achèterai pas, MAIS

 

+ Véritable soin, composition naturelle respectueuse des peaux sensibles et/ou pathologiques

Vous connaissez mon amour pour ces soins PhytoSuisse dont vous pouvez relire mon article complet ici. Ce produit est Suisse, naturel, et soigne vraiment les peaux qui souffrent d’eczéma, d’irritations, etc. Cette crème est plus riche que la lotion pour le corps, mais elle pénètre rapidement sans laisser de film gras. Je le répète et j’en suis convaincue, il n’y a pas besoin de graisser la peau à outrance. Car quand on arrête d’appliquer des produits très gras, la peau ne sait plus comment travailler seule. L’odeur et discrète et agréable. Je ne suis juste pas la cible pour ce soin, mais je l’ai tout de même utilisée sur des zones sèches avec plaisir.

Innisfree – It’s real squeeze mask Rice : j’achèterai peut-être

 

+ Effet peau fraîche après la pose

Ce masque ressemble aux autres de la même marque dont vous retrouvez mon avis ici. Son support est fait d’une cellulose fine qui offre un effet frais dès l’application. Une peau fraîche et nette après 20 à 30 minutes de pause pose…quand je dis que Word rajoute des fautes grammaticales.

Charlotte Tilbury – The Retoucher 2 Fair : je rachèterai peut-être

+ Effet homogène, ne file pas dans les ridules

– Pas assez couvrant, pinceau inutile

J’avais lu tellement d’éloges sur ce correcteur que je l’avais acheté à Londres dans la boutique CT de Covent Garden. Y a des fois, je mets du temps à être convaincue sur certains types de soins. Et même aujourd’hui en écrivant ces lignes, je ne suis toujours pas persuadée d’aimer les stylos-pinceaux comme ce Retoucher.

Si vous êtes une beauty-addict, vous devez connaître le fameux Touche Eclat d’Yves Saint-Laurent. Il serait malhonnête de dire que celui de CT est une pâle copie de l’YSL. Mais le problème réside dans ce pinceau qui ne délivre jamais la quantité de produit désirée et avec lequel on ne peut pas étaler le produit. En gros, cet embout ne sert pas à grand-chose.

J’étalais le produit avec un autre pinceau ou carrément au doigt, encore plus simple. La teinte était correcte. La couvrance était bien présente, mais je l’aurais souhaité plus soutenue. Tout ça sans faire de paquet ni se coincer dans les ridules. Vous allez me dire, mais Céline : c’est impossible…oui je cherche le produit parfait, je vous l’accorde. Je veux le beurre, etc.

Clinique – Chubby Stick 07 Super Strawberry : j’achèterai peut-être

+ Couleur discrète mais soutenue, application homogène

 

Ce rose framboise est très joli et rehaussait bien la couleur de mes lèvres. Un effet discret et sympa, car on voyait que je mettais quelque chose sur mes lèvres. Parfait lorsqu’on a les yeux très maquillés et que l’on souhaite appliquer autre chose qu’un gloss brillant et collant.

Le rendu est homogène sur les lèvres et pour en avoir d’autres de la concurrence, je dois vous prévenir que c’est pas toujours gagné. Vaut peut-être mieux acheter un peu plus cher que d’être déçue par un soin à moins de 10 CHF.

Vous connaissez ces produits ?

Vous avez aimé mes + et – pour améliorer la lecture ?

 

 

J’espère que vous avez aimé cet article. Vous pouvez le partager sur les réseaux sociaux et/ou laisser un commentaire. Vous pouvez également vous inscrire à la newsletter sur la page d’accueil et recevoir un e-mail lorsque je publie un nouvel article. Je vous dis à très vite.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Share This: